Découverte de la source génétique d'un cancer rare de l'enfance ; le gène est également impliqué dans d'autres cancers

La recherche de la cause d'une forme héritée d'un cancer rare du poumon de l'enfance a permis de découvrir des informations importantes sur la fa?on dont le cancer se développe et jette potentiellement la lumière sur le développement d'autres cancers.

La conclusion des chercheurs de l'Ecole de Médecine de l'université Washington ? St Louis et des collaborateurs d'autres institutions médicales finalise le lien reliant le gène DICER1 au développement d'un cancer, lien qui avait été jusqu'? présent suspecté mais non démontré. Les résultats de la recherche ont été présentés le 19 avril 2009 lors de la centième réunion annuelle de l'association américaine de recherche du cancer ? Denver - USA.

Selon le chercheur principal le Dr D. Ashley Hill, M.D., le cancer blastome pleuropulmonaire (PPB) est ainsi la première affection maligne ? s'avérer être directement associée ? une mutation DICER1 héritée, faisant de cette affection un modèle important pour la compréhension du mécanisme par lequel la mutation conduit au cancer.

Seuls 50 ? 60 diagnostics de cette affection sont posés de par le monde et par an. La plupart des enfants atteints ont moins de cinq ans. Si cette affection est détectée dès son début 90 % des enfants peuvent être soignés par la chirurgie et parfois par la chimiothérapie.

Les chercheurs ont également constaté que les tumeurs du poumon de ce type semblent résulter d'un mécanisme d'induction original du cancer non démontré précédemment. Ils ont découvert que la perte de la protéine DICER1 semble dérégler les signaux aux cellules voisines permettant leur transformation en cellules malignes tandis que les cellules ayant perdu DICER1, ne progressent pas vers la malignité.

Pour les scientifiques cette découverte d'un variant du gène DICER1 est une première étape dans la compréhension de la raison pour laquelle certaines de ces affections peuvent survenir dans certaines familles. Cependant étant donné le petit nombre de familles il n'est pas certain que cette mutation existe dans tous les cas de cette variété de cancer.


article source

Publiť le 21-04-2009




Feed XML