Un inhibiteur se montre prometteur dans le traitement du cancer métastatique du sein résistant au trastuzumab

Les chercheurs du centre anticancéreux de la Fox Chase ( Fox Chase Cancer Cente), rapportent que l'association du trastuzumab (herceptine) et du neratinib (HKI-272), une nouvelle petite molécule inhibitrice du récepteur HER2 (ErbB2), semble active chez les femmes souffrant de cancer du sein métastatique HER2 positif ayant progressé malgré les thérapies basées sur le trastuzumab. Plus d'un quart des femmes dans les essais en phase 1 et 2 ont vu leurs tumeurs régresser ? l'utilisation de la combinaison thérapeutique.

Le Dr Ramona Swaby, M.D., oncologue au centre anticancéreux de la Fox Chase présentera les résultats de l'étude pratiquée le 1er juin 2009 lors de la réunion annuelle de la société américaine d'oncologie clinique.

Le Trastuzumab est la thérapeutique standard chez les femmes souffrant de cancer du sein métastatique HER2 positif et la majorité de celles-ci réagissent au traitement. Cependant avec le temps, quelques femmes développeront une résistance au médicament et leurs tumeurs vont se redévelopper. Pour ces femmes des thérapies alternatives sont dès lors nécessaires.

Les effets secondaires principaux furent de la diarrhée chez 13 % des patientes, des nausées 4% ainsi que des vomissements 4 % . Aucune toxicité cardiaque n'a été retrouvée avec cette combinaison médicamenteuse.


article source

Publiť le 29-05-2009




Feed XML