Premier implant d'une prothèse pour l'arythmie cardiaque ? l'Institut de Cardiologie de Montréal ainsi qu'? l'hopital VUB Bruxelles

Une équipe multidisciplinaire de l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM), affilié ? l'Université de Montréal, a réalisé pour la première fois l'implantation par cathéter d'une nouvelle prothèse (Amptlazer Cardiac Plug) qui vient clore l'auricule gauche du coeur, ce qui a pour effet d'empêcher la formation de caillots sanguins et d'éviter une opération ? coeur ouvert. Il s'agit l? d'une excellente nouvelle pour les patients souffrant de fibrillation auriculaire, la forme d'arythmie cardiaque la plus courante qui touche au moins 5 % des Canadiens ?gés de plus de 70 ans. Cette innovation s'inscrit dans le cadre d'un programme pancanadien incluant, en plus de l'ICM, l'Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec, le Toronto General Hospital et le St-Paul Hospital ? Vancouver.

Une mise en commun d'expertise

L'équipe qui a réalisé avec succès les trois premières procédures ? l'ICM le 25 novembre dernier était composée des Drs Réda Ibrahim, cardiologue hémodynamicien, Arsène Basmadjian, cardiologue échographiste, Antoine Rochon, anesthésiologiste, tous professeurs ? l'Université de Montréal, ainsi que des Drs Patrick Garceau, fellow en échocardiographie et Hasan Jilaihawi, fellow en cardiologie d'intervention, d'infirmières et d'un technicien en radiologie. Les suites de la procédure ont été favorables aux trois patients qui se portent très bien aujourd'hui. Les membres de l'équipe de l'ICM ont été supervisés par le Dr Rainer Schrader, chef du département de cardiologie - unité des soins intensifs, provenant du centre Makus-Krankenhaus ? Francfort en Allemagne, cette technique étant pratiquée en Europe déj? sur une base régulière depuis plus d'un an. Les Drs Erick Horlick du Toronto General Hospital et John G. Webb du St-Paul's Hospital de Vancouver étaient également présents afin de pouvoir être en mesure de mener des interventions similaires dans leurs établissements respectifs sous peu.

Nous sommes ravis de pouvoir mettre nos expertises en commun afin de pouvoir offrir une alternative prometteuse aux patients atteints de fibrillation auriculaire et d'apporter ainsi de l'espoir ? ces patients. En prévenant la formation de caillots, cette prothèse permet d'éviter les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et requiert une intervention peu invasive en comparaison avec une chirurgie ? coeur ouvert, a déclaré le Dr Réda Ibrahim.

En raison de son volume et de son expertise en traitement des maladies cardiovasculaires, l'ICM a également été sélectionné ? titre de centre de formation pour les cardiologues américains qui devront être formés en vue d'une étude menant ? l'approbation de la prothèse par le Federal Drug Administration (FDA). Ce programme de formation sera lancé dès le début de l'année 2010.

A propos de la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire est l'arythmie cardiaque la plus courante. Elle est associée ? une morbidité importante. Une personne sur 20 en sera atteinte, ? un moment ou ? un autre de son existence. Sa prévalence augmentant avec l'?ge, on conna?t une recrudescence de cette affection avec le vieillissement de la population. D'un point de vue clinique, elle peut entra?ner des palpitations, de la fatigue et des syncopes. En effet, normalement les oreillettes (les réservoirs de sang provenant des veines du corps ou des poumons) - pompent - le sang dans les ventricules, qui ? leur tour l'envoient vers les poumons ou la périphérie (cerveau, reins, jambes, etc.).

Dans la fibrillation auriculaire, les oreillettes contractent de fa?on désordonnée. Il s'ensuit une stase au sein de laquelle peut se former des caillots, qui peuvent mener ? des embolies périphériques ou cérébrales (ACV).

en Belgique une prothèse (Watchman) occlusive de l'auricule a été implantée avec succès en novembre 2009 chez un patient atteint d'un trouble du rythme cardiaque. Cette prothèse sera bientôt remboursée par l'INAMI selon le Professeur Brugada, de l'Universitair Ziekenhuis Brussel.


article source

Publiť le 03-12-2009




Feed XML