Le traitement par radiofréquence est efficace pour réduire les douleurs provoquées par les métastases osseuses des cancers

Une publication du collège américain de radiologie, parue dans le journal médical Cancer en janvier 2010, montre que l'ablation par radiofréquence est une technique très peu invasive qui peut être pratiquée en extrahospitalier. Cette technique diminue de manière significative la douleur chez les patients souffrant de métastases osseuses. Elle permet de limiter la nécessité du recours ? des médicaments puissants narcotiques pour soulager la douleur des patients.

Les auteurs constatent que chaque année aux Etats-Unis plus d'un million de nouveaux cancers sont diagnostiqués et qu'entre 30 ? 70 % des patients vont développer des métastases osseuses, une condition très souvent très douloureuse. Les traitements habituels antidouleurs ne sont pas toujours efficaces pour tous les patients. Beaucoup d'entre eux ont besoin de doses croissantes de narcotiques pour soulager leurs douleurs. La radiofréquence est une technologie qui utilise la chaleur pour tuer ou enlever des cellules tumorales. L'étude a montré que la radiofréquence souvent utilisée pour traiter les tumeurs du foie, des reins et des poumons est également une technique efficace pour soulager la douleur chez les patients souffrant de métastases osseuses.

Selon le Dr Damian Dupuy investigateur principal de l'étude ? l'hôpital Rhode Island, professeur d'imagerie diagnostique ? l'école médicale de l'université Brown, il est clair que de nouveaux traitements palliatifs améliorés doivent être identifiés pour soulager beaucoup de patients. La radiofréquence est largement disponible et peut-être pratiquée en hospitalisation de jour. Elle va permettre ainsi de diminuer l'utilisation de narcotiques puissants. Contrairement ? beaucoup d'autres traitements de la douleur cancéreuse la radiofréquence peut être répétée et maintenir des résultats similaires.

Les chercheurs ont suivi 55 patients souffrant de métastases osseuses douloureuses. Chaque patient fut évalué avant le traitement antidouleur et ensuite journellement pendant deux semaines puis après un mois et après trois mois. Les résultats ont montré une diminution significative de la douleur ? trois mois pour tous les paramètres étudiés. Dans tous les cas l'amélioration a été constatée ? chaque mesure. La meilleure amélioration a été constatée ? un mois.

La radiofréquence est un traitement anticancéreux efficace lorsque la chirurgie n'est pas une option retenue. La radiofréquence offre des avantages potentiels sur les autres méthodes ? savoir que le décès des cellules est immédiat, que la taille de la lésion peut être contrôlée, que la température peut être surveillée et qu'enfin elle peut être appliquée sous anesthésie locale et sédation consciente chez un patient en hospitalisation de jour. Pour les auteurs cette technique est un pas important dans le soulagement de la douleur de ces patients.

La procédure a été constatée être sure avec très peu d'effets secondaires. Elle peut être une alternative pour les patients qui ont re?u une thérapeutique par irradiation, qui ont atteint la dose maximum d'irradiation mais qui cependant continuent ? ressentir des douleurs.


article source

Publiť le 07-01-2010




Feed XML