Augmentation du risque de crises d'asthme chez les patients souffrant d'allergies alimentaires

Selon un rapport présenté par le professeur pédiatre Andrew H. Liu et ses collègues, à paraître dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology de novembre 2010, les allergies alimentaires sont plus fréquentes parmi les personnes souffrant d'asthme et pourraient contribuer à provoquer des crises d'asthme. Ce rapport montre également que les allergies alimentaires sont plus fréquentes chez les enfants, les hommes et les noirs non-hispaniques.

Pour le Dr Liu, cette étude suggère que les allergies alimentaires pourraient être un facteur important et même déclencheur insuffisamment reconnu des exacerbations de crises d'asthme.

Les chercheurs ont analysé les données provenant de 8.203 personnes âgées de 1 an à plus de 60 ans. Ils ont recherché les anticorps sanguins pour quatre aliments spécifiques : les arachides, le lait, les oeufs et les crevettes.

Selon l'auteur principal de l'article, le Dr Darryl Zeldin, MD, c'est la première étude qui étudie les niveaux spécifiques sanguins à la recherche d'allergies alimentaires à travers le spectre d'une vie entière partant des enfants en bas âge aux personnes agées. En étudiant les niveaux d'anticorps IgE, les auteurs ont pu classer les participants par catégorie de probabilité d'allergies alimentaires à savoir : peu probable, possible et probable. La probabilité de souffrir d'allergies alimentaires fut trouvée être en rapport avec l'augmentation de la sévérité de l'asthme.

Les chercheurs n'ont pas réussi à déterminer si les allergies alimentaires provoquaient des crises d'asthme ou si les allergies alimentaires et l'asthme étaient deux manifestations d'un profil allergique grave.

Selon les auteurs, puisque les tests n'ont mesuré que des allergies potentielles à 4 des aliments les plus communément connus comme étant allergiques, leurs résultats pourraient sous-estimer la prévalence des allergies alimentaires.

Les auteurs ont également noté que les enfants de 1 à 19 ans avaient deux fois plus de probabilité d'avoir des allergies alimentaires que la population générale. L'allergie aux arachides fut l'allergie la plus fréquemment rencontrée, affectant 1,3 % de la population examinée. Contrairement aux allergies au lait et aux oeufs qui étaient les plus fréquemment rencontrées chez les enfants en dessous de cinq ans l'allergie aux arachides fut la plus fréquente chez les enfants de 6 à 19 ans ( 2,7 %).


article source

Publiť le 05-10-2010




Feed XML