Un médicament renverse rapidement les symptômes d'Alzheimer chez les souris

Les neuroscientifiques à la Case Western Reserve University School of Medicine ont fait une percée spectaculaire dans leurs efforts pour trouver un traitement de la maladie d'Alzheimer. Les découvertes de Gary Landreth, PhD, professeur de neurosciences, à l'école médicale de l'université, et collaborateurs publiées dans la revue Science en 2012, montrent que l'utilisation d'un médicament chez la souris (le bexarotène approuvé pour le traitement du cancer par la Food and Drug Administration américaine depuis plus d'une décennie), semble inverser rapidement les déficits pathologiques, cognitifs et de la mémoire causés par l'apparition de la maladie d'Alzheimer.

Le traitement au bexarotène a rapidement stimulé l'élimination des plaques amyloïdes dans le cerveau qui sont la marque pathologique de la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs ont constaté que plus de la moitié des plaques avaient été éliminées en moins de 72 heures. En fin de compte, la réduction s'est élevé à 75 pour cent.

Selon le professeur Chris Landreth: le médicament fonctionne très bien dans des modèles murins de la maladie. Le prochain objectif est de vérifier s'il fonctionne de façon similaire chez les humains.

L'étude a été co-écrite par John R. Cirrito, Jessica L. Restivo, Whitney D. Goebel, Washington University School of Medicine; CY Lee Daniel, Colleen Karlo, Adriana E. Zinn, Brad T. Casali, Case Western Reserve University Ecole de médecine; Donald A. Wilson, New York University School of Medicine, et Michael J. James, Kurt R. Brunden, Perelman School of Medicine, University of Pennsylvania.


article source

Publié le 13-02-2012




Feed XML