Un traitement hormonal pour des patients atteints d'un cancer de la prostate ? un stade précoce

L'association du Casodex (bicalutamide) au traitement standard (chirurgie ou radiothérapie) réduit pratiquement de moitié le risque de progression tumorale. Il diminue également d'un tiers le risque de métastases osseuses.
Congrès de l'Association Européenne d'Urologie

Commentaire de la Fédération Belge contre le Cancer:
L'hormonothérapie n'entrait pas jusqu'? présent dans le traitement au stade précoce de la maladie.
Or, une vaste étude portant sur un total de 8113 patients (répartis dans plus de 20 pays) montre que l'adjonction d'un médicament anti-hormonal aux traitements classiques réduit de manière significative les risques de progression de la maladie et le développement de métastases osseuses. L'effet secondaire le plus gênant semble être des douleurs aux seins. Dans la plupart des cas, ces désagréments ont été considérés comme légers ou modérés.

Source : Cancer de la prostate : agir plus tôt.

Cancer de la prostate : rôle de l'alimentation en point de mire.


Publiť le 23-11-2003




Feed XML