Un nouveau traitement des acouphènes

Selon l'article publié dans la libre Belgique du 9/3/2005, un médecin le professeur Paul Van de Heyning de l'hôpital universitaire d'Anvers (B) a fait part des résultats d'une étude conduite sur une dizaine de patients.

Les acouphènes dont souffraient les patients étaient des acouphènes très importants qui impliquaient une gène considérable et une forte diminution de la qualité de vie. Pour les personnes n'ayant répondu ? aucun des traitements actuels ce médecin a mis en place un implant cochléaire.

Habituellement ces implants cochléaires sont utilisés chez les personnes atteintes de surdité bilatérale. Le professeur Paul Van de Heyning a traité des patients atteints d'une surdité unilatérale chez lesquels les acouphènes très importants n'avaient pu être résolus par une technique courante.

Après 6 mois ? un an la plupart des patients ont signalé une nette diminution des acouphènes, ceux-ci passant d'un degré de 9 ? un degré de 3. Ces acouphènes n'ont plus alors été considérés par les patients comme un problème dominant, et ont estimé que la qualité de leur vie avait été améliorée d'une manière importante.

Les implants cochléaires n'étaient pas indiqués jusqu'? présent lorsque la surdité était unilatérale par crainte de brouillage entre les sources d'information (la bonne oreille et l'implant). Les médecins anversois ont également établi que les acouphènes étaient le reflet d'une dysfonction de l'oreille interne. Le prix de cette intervention est d'environ 20.000 ? sans prise en charge de l'assurance santé.



article source

Publiť le 11-03-2005




Feed XML