De la lumière bleue pour supprimer certaines bactéries associées avec la périodontite

La recherche, publiée dans le Journal of Antimicrobial Agents and Chemotherapy d'avril 2005 suggère que la lumière dans la région bleue du spectre visible pourrait être utile en empêchant, contrôlant ou en traitant la périodontite, une infection orale qui peut conduire ? la perte d'os et de dents.

Selon le Dr Nikos Soukos, DDS PhD, Directeur du Laboratoire Forsyth, certaines bactéries pathogènes associées avec la périodontite sont sensibles ? la lumière. Lorsqu'elles sont exposées ? des longueurs d'ondes particulières de la lumière, un pourcentage de ces pathogènes est supprimé en quelques secondes.

Un autre résultat important fut que lorsque la proportion de tels pathogènes était réduite, la proportion des autres bactéries, potentiellement favorables, augmentait. Cela suggère qu'il pourrait un jour être possible d' employer la lumière pour restaurer une balance bactérienne saine dans la bouche.

La recherche actuelle provient d'une observation faite par Max Goodson DDS, PhD, Directeur de Recherche Clinique ? Forsyth, que la lumière bleue employée dans le blanchiment des dents diminuait l'inflammation des gencives. Selon Goodson la technologie employant la lumière bleue pour améliorer l'écologie orale pourrait être la plus importante avancée pour maintenir la santé periodontale depuis l'invention de la brosse ? dent.

L'équipe a employé comme source une lampe halogène employée communément pour le blanchiment des dents. Cette lumière comprend essentiellement du bleu et un petit pourcentage de lumière verte (longueurs d'ondes variée de 380 ? 520 nanomètres) sur des cultures et sur des échantillons dentaires de plaques obtenus d'individus ayant une periodontite chronique.

L'équipe développe actuellement un dispositif portable qui pourrait, un jour, être employé pour aider ? combattre la maladie périodontale.


article source

Publiť le 11-04-2005




Feed XML