Fréquence de la recanalisation précoce après vasectomie

Selon l'article du Dr Michel Labrecque et collaborateurs du centre hospitalier universitaire du Québec, paru dans le journal médical BioMed Central en septembre 2006, la fréquence de la recanalisation précoce après vasectomie est plus importante que l'on ne le pensait. Le succès d'une vasectomie est défini lorsque le sperme post vasectomie montre une azoospermie ou lorsque de très rares spermatozo?des non mobiles sont présents. Dans le cas contraire on déclare l'échec de l'occlusion.

Les auteurs ont étudié des échantillons de sperme post vasectomie de 826 et 389 hommes participant ? un essai randomisé soit d'une technique avec interposition fasciale soit d'une autre technique utilisant la cautérisation. Dans la première technique les participants eurent une ligature et une excision avec ou sans interposition fasciale.

La reperméabilisation probable a été caractérisée par un nombre très petit de spermatozo?des dans les deux semaines qui ont suivi la vasectomie et ensuite d'un plus grand nombre de spermatozoides les semaines suivantes.

La proportion totale des hommes avec une recanalisation précoce présumée fut de 13 %. Le risque fut plus élevé avec la ligature et l'excision sans interposition fasciale (25 %) et le plus bas fut celui de la cautérisation thermique avec interposition fasciale (0 %). La plus grande proportion de recanalisation présumée fut observée chez les hommes classés comme échec lors de la vasectomie.

En conclusion selon les auteurs, la recanalisation précoce survenant dans les premières semaines après la vasectomie est plus commune que généralement reconnue, sa fréquence dépendant de la technique utilisée lors de l'intervention.


article source

Publiť le 01-10-2006




Feed XML