L'absence de règles provoquée par un contraceptif oral est une technique efficace et sans danger

Selon une publication parue en décembre 2006 dans le journal médical Contraception, l'usage d'un contraceptif oral en continu, qui peut limiter les cycles menstruels, est démontré être s?r et efficace.

Un contraceptif faiblement dosé qui réduit le nombre de périodes menstruelles ? quatre par an est déj? commercialisé aux états-Unis. Selon le Dr David F. Archer, M.D., professeur de gynécologie et d'obstétrique ? l'école médicale de l'université Eastern Virginia, éliminer complètement les périodes menstruelles est sans danger.

La pilule contraceptive habituelle inclut 21 jours de pilule active et 7 jours de placebo afin d'induire la menstruation mensuelle. Pendant la menstruation beaucoup de femmes souffrent d'une variété de symptômes incluant des maux de tête et de l'irritabilité.

L'étude conduite dans 92 centres américains a utilisé une pilule contraceptive contenant 20 microgrammes d'éthinyl oestradiol et 90 microgrammes de levonorgestrel (Lybrel). Les femmes en bonne santé et sexuellement actives entre 18 et 49 ans ont re?u cette pilule en continu sans aucune période de rupture ou de placebo.

Pendant cette étude qui a duré plus de 18 mois le nombre moyen de jours de saignements a décru de manière progressive. Parmi les 2.134 personnes enrôlées dans l'étude, 70 % ont rapporté une absence de saignements après une année et 58 % ont rapporté une cessation des cycles menstruels. Cette étude démontre, selon les auteurs, que l'usage d'une pilule faiblement dosée en continu est sans danger et est aussi efficace que les contraceptifs oraux pris de manière traditionnelle.


article source

Publiť le 15-12-2006




Feed XML