Prévalence d'images radiologiques d'hémorragies intracraniennes chez les nouveau-nés asymptomatiques

Les hémorragies intracraniennes des nouveau-nés asymptomatiques après un accouchement par voie vaginale ? terme apparaissent être communes avec une prévalence de 26 %.

C'est ce que rapporte un article du Dr Christopher B. Looney, BS, et collaborateurs du département de psychiatrie de l'école de médecine de l'université de Caroline du Nord, publié dans le journal médical Radiology.

L'étude avait pour but d'évaluer rétrospectivement la prévalence des hémorragies intracraniennes néonatales et leurs relations aux facteurs de risques.

Les nouveaux-nés furent examinés par résonance magnétique. Les images ont été contrôlées par des neuro radiologues ayant douze ans d'expérience. Le dossier médical fut revu de manière prospective et rétrospective pour les facteurs de risques qui ont inclus la méthode d'accouchement, la durée du travail et l'évidence d'un traumatisme ? la naissance.

Le nombre de nouveau-nés évalués fut de 97. L'?ge de ceux ci fut compris entre 1 et 5 semaines. Une évaluation complète par résonance magnétique fut pratiquée chez 88 nouveau-nés (44 de sexe masculin et 44 de sexe féminin - 65 accouchements par voie vaginale et 23 par césarienne).

L'examen a identifié 17 nouveaux-nés ayant eu une hémorragie intracranienne; 7 enfants avaient plusieurs types d'hémorragies. Tous les nouveaux-nés ayant une hémorragie intracranienne sont nés par voie vaginale; la prévalence des hémorragies intracraniennes fut de 26 %.

Les hémorragies intracraniennes asymptomatiques furent significativement associées avec les accouchements par voie vaginale, mais ni avec la durée du travail, ni avec des traumatismes, ni avec une assistance ? l'accouchement.


article source

Publiť le 24-02-2007




Feed XML