Information sur les biophosphonates

L'information de la FDA ( Food and Drug Administration ), en date du 7 janvier 2008, concerne les biophosphonates commercialisés aux Etats-Unis sous les noms de : Actonel , Actonel+Ca , Aredia , Boniva , Didronel , Fosamax , Fosamax+D , Reclast , Skelid et Zometa.

L'alerte de la FDA révèle la possibilité d'incapacités sévères ou invalidantes ostéo-musculaires chez les patients traités par les biophosphonates.

Bien que les douleurs musculo squelettiques sévères soient indiquées dans la notice jointe avec ce type de médicament, l'association entre les biophosphonates et les douleurs sévères musculo squelettiques pourrait être insuffisamment notée et pris en compte par les professionnels de la santé.

La douleur sévère musculo squelettique peut intervenir dans les jours, les mois ou les années après avoir débuté le traitement par les biophosphonates. Certains patients ont rapporté une disparition complète des symptômes après avoir arrêté les biophosphonates tandis que d'autres n'ont rapporté qu'une résolution faible ou incomplète.

Les facteurs de risque et l'incidence de la douleur sévère musculo squelettique avec les biophosphonates sont inconnus.

Cette douleur musculo squelettique sévère n'est pas ? mettre en relation avec la réponse aigue caractérisée par de la fièvre, des douleurs musculaires, des myalgies qui parfois accompagne le traitement initial par voie intraveineuse, ou qui peut survenir après la prise initiale du traitement hebdomadaire ou mensuel. Les symptômes reliés ? la phase aigue tendent ? se résoudre dans les quelques jours après l'utilisation du médicament.

Les professionnels de la santé doivent considérer les biophosphonates comme cause possible responsable de douleurs sévères musculo squelettiques et évaluer s'il y a lieu de pratiquer un arrêt temporaire ou permanent de ce type de médicament.


article source

Publiť le 15-01-2008




Feed XML