Traitement chirurgical versus traitement non chirurgical des sténoses du rachis

Une étude récente, publiée dans le New England Journal of Medicine de février 2008, conduite par le Dr Howard An et ses collègues, du centre médical de l'université Rush, constate que les patients qui ont subi une intervention chirurgicale pour sténose de la colonne vertébrale ont montré beaucoup plus d'améliorations que les patients qui ont été traités de manière non chirurgicale.

La sténose de la colonne vertébrale implique une réduction du passage par lequel passent les nerfs, ce qui peut entra?ner une douleur débilitante dans le bas du dos, des hanches ou des jambes . La solution chirurgicale consiste ? élargir les ouvertures pour soulager la pression sur les nerfs dans une opération courante appelée laminectomie.

L'étude a concerné 654 patients provenant de 13 centres de traitements. Ces patients candidats chirurgicaux avaient eu des symptômes pendant au moins 12 semaines et des sténoses rachidiennes documentées par l'imagerie médicale. Parmi ceux-ci, 398 furent opérés pour décompression chirurgicale. Après deux ans 63 % des personnes ayant été opéré ont déclaré qu'ils avaient une grande amélioration en comparaison des 29 % de ceux qui avaient été traités non chirurgicalement.

Mais un commentateur, le Dr Allan S. Brett, MD dans un article paru dans le Journal Watch General Medicine de février 2008, attire toutefois l'attention sur le fait que l'étude a également montré que ? la fois les patients ayant été traité de manière non chirurgicale et les patients traités de manière chirurgicale ont eu une amélioration au cours du temps. Dès lors les médecins devraient, selon cet auteur, dans un premier temps n'avoir qu'une approche non invasive et ne traiter chirurgicalement que si les symptômes deviennent intolérables.


article source

Publiť le 25-02-2008




Feed XML