Nouveau pansement adhésif biodégradable et bio compatible, inspiré par le lézard gecko

Les auteurs, le Dr Alborz Mahdavi et collaborateurs, du département d'ingénierie chimique du MIT (institut de technologie du Massachusetts) ? Cambridge - Etats-Unis, publient dans la revue médicale PNAS (revue de l'académie américaine des sciences - Proceedings of the National Academy of Sciences) en février 2008, leur mise au point d'un pansement adhésif inspiré du lézard gecko.

En médecine il y a un besoin significatif d'adhésifs biocompatibles c'est ? dire qui ne provoquent pas de réactions inflammatoires, biodégradables donc capables de se dissourdre sans libérer de produits toxiques, et élastiques de fa?on qu'il puissent s'adapter et recouvrir différentes formations.

Les auteurs estiment avoir approché ce problème en utilisant un acrylate de polymère de polyglycerol et en modifiant sa surface par des microvillosités pour mimer la nanotopographie des pieds du gecko qui permettent ? celui-ci de s'attacher ? des surfaces verticales.

La transposition de ce matériel inspiré du lézard en application médicale est complexe étant donné que de multiples paramètres doivent être optimisés en y incluant notamment la biocompatibilité, la biodégradation et l'adhésion forte aux tissus. Idéalement ces adhésifs devraient avoir la capacité de délivrer des médicaments.

En première démonstration les auteurs ont créé un tissu adhésif, inspiré du gecko, ? partir d'un élastomère biocompatible et biodégradable combiné avec un enduit extérieur biocompatible. L'adhérence du tissu fut optimisée en variant les dimensions des piliers des microvillosités du matériel élastomère biodégradable qui fut recouvert d'une fine couche de dextrane qui de manière significative a augmenté l'adhésion in vitro aux tissus intestinaux du porc et in vivo aux tissus abdominaux du rat.

Ce matériel médical adhésif pourrait avoir le potentiel de refermer les plaies et de remplacer les sutures et les agrafes.


article source

Publiť le 03-03-2008




Feed XML