Effets de la rosuvastatine (crestor) sur la plaque de cholestérol des artères carotides

La résonance magnétique peut de manière non invasive surveiller la morphologie des plaques d'artériosclérose et leur composition. L'étude du Dr HR Underhill et collaborateurs du département de radiologie de l'université de Washington (Etats-Unis) est publiée en mars 2008 dans le journal médical américain Am Heart Journal.

Les auteurs en utilisant l'imagerie par résonance magnétique, ont testé le volume des plaques carotidiennes et la composition de celles-ci. L'étude a été pratiquée en double aveugle pendant 24 mois, elle a suivi 43 patients qui ont re?u de manière aléatoire soit des doses faibles (5mg), soit des doses plus élevées (40/80 mg) de rosuvastatine.

Après 24 mois le LDL cholestérol fut réduit de manière significative ? la fois dans les groupes ? faible dosage ou dans ceux ? fort dosage (38,2 % et 59,9 % respectivement). Il n'y a pas eu de changement du volume des plaques carotidiennes. Les lésions constatées de l'intima comportant des plages de nécrose riches en lipides ( une des lésions rencontrée dans l'athérosclérose ) ont diminué de 41%.

En conclusion chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée, les traitements ? la fois faibles et forts ont été efficaces pour réduire les lipoprotéines LDL cholestérol de basse densité au niveau sanguin. Pour les auteurs, les résultats apportent aussi la preuve que les statines peuvent avoir un effet bénéfique sur la plaque et sa composition évalués par résonance magnétique.


article source

Publiť le 07-03-2008




Feed XML