Amélioration de la thérapeutique anticancer gr?ce aux cellules du cordon ombilical

Une équipe médicale de l'université du Texas a utilisé des cellules tueuses naturelles (NK) provenant du sang de cordon, les a multipliées plus de 30 fois et ensuite injectées ? des souris souffrant de leucémie humaine agressive.
Les cellules tueuses ont diminué dans le sang des souris le taux de cellules cancéreuses de 60 ? 85 %. Ces résultats n'ont été obtenus pour le moment que chez l'animal et doivent bien entendu être répliqués chez les humains.

Les patients atteints de leucémie peuvent être traités par des cellules NK qui laissent les cellules normales intactes tout en visant et tuant les cellules cancéreuses. C'est la raison pour laquelle il y a eu beaucoup de travaux concernant ces cellules NK mais les efforts antérieurs pour faire cro?tre suffisamment de cellules ? partir du sang du cordon n'ont pas été couronnés de succès. Les auteurs, dont le Dr Patrick Zweidler-McKay, ont présenté les résultats de leur recherche ? la conférence annuelle de la société américaine de pédiatrie hématologie oncologie ? Cincinnati. Ils ont montré qu'ils ont pu générer plus de 150 millions de cellules NK ? partir d'un échantillon de sang de cordon. Ces cellules multipliées au laboratoire pendant une période de trois semaines furent également traitées avec des produits qui ont contribué ? les garder actives et ? conserver leurs propriétés anticancéreuses.

Le sang de cordon est, selon les auteurs, une source prometteuse de cellules tueuses naturelles ; elles peuvent être transplantées ? des patients sans chimiothérapie préalable et ce type de greffe pourrait être utilisé pour les adultes qui ont déj? eu une transplantation ou pour les adultes et les enfants qui ne peuvent avoir d'autres transplantations de cellules souches.


article source

Publiť le 19-05-2008




Feed XML