Des greffes de cellules de la moelle osseuse pourraient bénéficier aux patients souffrant d'affections cardiaques

Une équipe de chercheurs brésiliens a évalué la sécurité et l'efficacité d'un procédé chirurgical comportant des injections multiples intra myocarde de cellules de moelle osseuse. Les chercheurs ont constaté que la procédure a été bénéfique pour chacun des huit patients réfractaires aux traitements habituels, tous ayant précédemment été traités par revascularisation chirurgicale.

Selon le Dr. Nelson Americo Hossne, Jr. de l'école de Médecine de l'université de Sao Paulo, la thérapeutique aboutit ? une nouvelle croissance de vaisseaux sanguins, une nouvelle angiogenèse, qui reconstitue la perfusion des secteurs myocardiques ischémiés. Chez leurs patients l'amélioration des symptômes d'angine de poitrine a débuté après trois mois, s'est poursuivie les 12 mois suivants et s'est maintenue après 18 mois. L'amélioration éprouvée par tous les patients suggère que les effets ne sont pas transitoires.

Selon le Prof. Enio Buffolo, co-auteur, près de 15 % des patients souffrant de maladie des coronaires présentent des symptômes sévères d'angine de poitrine qui ne peuvent pas être contrôlés par la combinaison des thérapies habituelles, incluant les médicaments, l'angioplastie des coronaires ou le by-pass coronarien chirurgical. Ces symptômes conduisent ? une diminution substantielle de la qualité de vie de ces patients.

Les auteurs chinois ont utilisé l'apeline, un nouveau peptide en relation avec la force de la contraction musculaire cardiaque. Ce peptide a contribué ? l'amélioration fonctionnelle des patients souffrant d'une insuffisance cardiaque sévère après implantation de cellules de moelle osseuse. Cette étude a évalué 40 patients ayant subi un infarctus du myocarde. Les patients ayant re?u un traitement standard sans implantation n'ont eu aucune amélioration de l'apeline. Les chercheurs ont constaté que l'augmentation du taux d'apeline chez des patients implantés fut suivie par une amélioration significative après 3 ? 21 jours post-implantation de la fonction cardiaque.


article source

Publiť le 04-03-2010




Feed XML