Des médicaments utilisés pour diminuer la dépendance ? l'alcool et ? certaines drogues apportent un soulagement aux patients souffrant de maladie de Crohn

Une étude pilote menée par le collège de médecine de l'état de Pennsylvanie suggère qu'un médicament utilisé pour diminuer la dépendance ? l'alcool et ? certaines drogues peut aussi apporter un soulagement aux personnes souffrant de la maladie de Crohn, un désordre inflammatoire chronique de l'intestin.

Dans l'étude les patients souffrant de maladie de Crohn furent traités avec une petite dose de naltrexone, un médicament utilisé pour faciliter l'abandon de l'abus de certaines substances. Il fut utilisé pour améliorer les symptômes pendant douze semaines.

Le Dr Jill P. Smith, un gastro-entérologue du collège de médecine et du centre médical d'état Milton S. Hershey a présenté les résultats de son étude lors du congrès de l'association des gastro-entérologues.

Les résultats montrent que 89 % des participants ont ressenti une amélioration avec cette thérapeutique tandis que 67 % ont eu une rémission des symptômes. L'unique effet secondaire du traitement fut des troubles du sommeil chez certains patients.

Le traitement typique de la maladie de Crohn utilise des stéro?des ou des corticostéro?des qui suppriment l'activité du système immunitaire. Ce traitement peut avoir des effets toxiques, en outre ce traitement est souvent intensif et dispendieux.

Selon le Dr Smith c'est une nouvelle approche pour traiter une maladie commune. Le traitement est simple, s?r et co?te bien moins que le traitement courant. Il ajoute que l'on ne conna?t pas encore actuellement le mécanisme exact par lequel ce traitement fonctionne

Dans une étude conjointe le Dr Smith et d'autres collègues du collège de médecine étudient actuellement les mécanismes chimiques et moléculaires par lesquels il y a suppression des phénomènes inflammatoires de l'intestin lorsque les animaux sont traités avec la naltrexone


article source

Publiť le 07-06-2006




Feed XML