Lien entre le virus de l'herpès et des complications pendant la grossesse

Les chercheurs de l'université d'Adéla?de en Australie, conduits par le professeur Alastair MacLennan, ont fait une découverte qui relie l'infection virale avec l'hypertension artérielle pendant la grossesse ainsi qu'avec l'accouchement prématuré. Les résultats de la recherche ont été publiés dans le British Journal of Obstetrics and Gynaecology. Ils sont un grand pas en avant dans le mystère de la cause de l'hypertension artérielle pendant la grossesse.

Les recherches ont été effectuées par le groupe d'étude de la paralysie cérébrale en Australie du Sud ( South Australian Cerebral Palsy Research Group ), basé ? l'école de santé de l'université d'Adéla?de.

Leur travail démontre, pour la première fois, que l'exposition aux infections virales - en particulier les virus du groupe herpès - peuvent être associées ? l'hypertension pendant la grossesse (prééclampsie) ainsi qu'avec la naissance avant terme.

La recherche a découvert la présence de l'acide nucléique viral dans les prises de sang effectuées au talon des nouveau-nés chez 1.326 d'entre eux sur une période de 10 ans. Plus de 400 de ces enfants ont eu une paralysie cérébrale.

Selon le professeur Alastair MacLennan, chef du groupe de recherches, d'autres études sont maintenant occupées ? examiner le lien entre l'exposition virale au cours de la grossesse et la susceptibilité génétique défavorable ? l'issue de la grossesse, comme l'hypertension artérielle, les accouchements prématurés et la paralysie cérébrale.

L'hypertension pendant la grossesse se produit dans 10 % des premières grossesses dans l'ensemble du monde développé comme l'Europe, les Etats-Unis et l'Australie. Quand elle n'est pas traitée, elle peut entra?ner des crises épileptiformes incontrôlées (éclampsie) conduisant ? la perte des bébés et des mères. C'est une cause fréquente de mortalité maternelle dans les pays du tiers-monde.

La cause de l'hypertension artérielle pendant la grossesse a été une énigme pendant des décennies. Le groupe de recherches Adéla?de a déj? montré un lien entre l'infection virale au cours de la grossesse, les mutations génétiques dans les gènes contrôlant l'inflammation et les processus de coagulation du sang ainsi que le développement de la paralysie cérébrale.

Le groupe a également trouvé une association entre plusieurs mutations génétiques héréditaires des protéines inflammatoires susceptibles de provoquer la dysfonction et la constriction des vaisseaux sanguins du placenta et du cerveau, ce qui provoque l'augmentation de la pression artérielle pendant la grossesse. Si elle n'est pas ma?trisée elle peut être fatale.

Selon le Professeur Paul Goldwater, le virologue de l'équipe, on commence seulement ? comprendre l'interaction et l'importance de l'exposition aux virus et la susceptibilité génétique ? l'infection ? la fois pendant la grossesse et chez le nouveau-né.


article source

Publiť le 19-02-2008




Feed XML