Le sevrage tabagique avec Varénicline (Champix) serait ? l'origine de dépressions et d'idées suicidaires

Lors du sevrage tabagique, si un traitement médicamenteux est nécessaire, la nicotine est ? privilégier, en raison de sa balance bénéfices-risques plus favorable.

Le sevrage tabagique s'avère d'autant plus efficace que le patient est motivé et soutenu dans sa démarche. Cependant, un traitement médicamenteux est parfois utile.

Dans son numéro de février 2008, la revue Prescrire rappelle que la nicotine reste le médicament le mieux évalué. Elle est par ailleurs disponible sous de multiples formes et dosages, ce qui facilite son utilisation.

La varénicline (Champix), également commercialisée pour aider au sevrage tabagique, présente de nombreux effets indésirables.

Fin 2007, l'agence du médicament des Etats-Unis a mis en cause la varénicline dans la survenue de pensées suicidaires et de comportements suicidaires occasionnels chez des patients sans antécédent psychiatrique.

De même, l'agence du médicament britannique a fait état de la survenue de dépressions, d'idées suicidaires, de modifications des rêves, de maux de tête et de somnolences dans un rapport publié en décembre 2007.
Raison de plus pour préférer la nicotine.


article source

Publiť le 10-03-2008




Feed XML