feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML










Infos
Syndication
Contenus
Fil Santé



Humour
Ajouter cette page
à vos favoris


Language Tools
traduction google

recherche et traduit



Les Feeds :

  page précédente   page suivante

 

02-03-2005

L'infection est reliée ? la pré-éclampsie

La cause de la pré-éclampsie est inconnue. Dans l'article paru dans le British Journal of Obstetrics and Gynaecology, des scientifiques suggèrent qu'une infection du poumon pourrait ?tre reliée ? cette complication de la grossesse qui peut mettre les vies des mères et des bébés en danger. Cette affection concerne environ 3 % de toutes les femmes enceintes.

Dans une grossesse normale les signaux venant du foetus demandent ? ce que les vaisseaux sanguins du placenta s'élargissent pour amener plus d'oxygène vers le bébé. Or dans la pré-éclampsie les vaisseaux sanguins sont plus étroits.

Le chlamydia pneumonie est un type différent du chlamydia qui cause une infection sexuellement transmise. Le Chlamydia pneumonie infecte les parois cellulaires des vaisseaux sanguins conduisant, pensent les chercheurs, ? l'athérosclérose et au rétrécissement des vaisseaux sanguins.

L'équipe médicale a décidé d'examiner si le chlamydia pneumonie était également relié ? la pré-éclampsie, une affection dans laquelle les parois des vaisseaux sanguins sont également concernés.

L'étude a inclus 91 femmes enceintes dont 32 avaient un passé de pré-éclampsie. Les auteurs ont trouvé que les femmes qui avaient eu une pré-éclampsie avaient des niveaux élevés d'anticorps anti Chlamydia. Il serait possible que cette infection joue un r?le dans l'origine de cette maladie chez un petit nombre de femmes prédisposées.

Selon le docteur Catherine Williamson qui a conduit l'étude, ces données préliminaires soutiennent les résultats d'autres études qui suggéraient que le chlamydia pouvait ?tre associé avec la pré-éclampsie. Il serait dès lors possible de dépister les femmes t?t dans la grossesse et d'éventuellement utiliser certains médicaments. Cependant elle ajoute que la pré-éclampsie est une affection multi factorielle.

Il est ? noter que ces cent dernières années de nombreuses études ont été exécutées concernant la pré-éclampsie sans aboutir ? une conclusion.


 


[Référence - Lien ]

 

02-03-2005

Le Celecoxib attaque la prolifération des cellules cancéreuses de la prostate de deux manières

Le Celecoxib est un inhibiteur sélectif COX-2 avec des propriétés anticancéreuses. Il attaque les cellules du cancer de la prostate d'une deuxième manière qui diffère de celle du Vioxx (rofecoxib), un autre médicament anti inflammatoires qui inhibent aussi Cox-2

Dans l'étude publiée en mars dans le journal Clinical Cancer Research, des scientifiques du Weill Medical College of Cornell University ont révélé que le celecoxib, (celebrex), non seulement cible les Cox-2 mais est également réduit les taux d'une protéine clé, la cyclin D1, qui est nécessaire ? la division cellulaire.

Selon le Dr Andrew Dannenberg, directeur de la prévention du cancer au Weill Medical College of Cornell University, principal auteur de l'article, il est bien établi que les cox-2 sont une cible significative pour la thérapie anticancéreuse. Ces études suggèrent que le Celecoxib exerce un second mode d'action indépendant de son mécanisme anti inflammatoires et agit en restreignant la possibilité de prolifération des cellules du cancer de la prostate.

Les scientifiques ont observé que les cellules traitées avec le celecoxib ne se divisent pas aussi rapidement que les cellules non traitées. Après des analyses complémentaires ils ont trouvé que le médicament supprimait une bonne partie des cyclines D1, une protéine essentielle pour que la cellule puisse cro?tre et se multiplier.

Les scientifiques ont essayé de refaire l'expérimentation avec le vioxx. Dans ce cas les cellules cancéreuses ont continué ? proliférer. Les résultats suggèrent la notion d'une action unique du Celecoxib indépendante de l'action Cox-2.

Les effets bénéfiques furent observés ? des concentrations de Celecoxib utilisées chez les humains. Dannenberg et ses collègues ont démontré que les Celecoxib travaillaient aussi chez des animaux chez qui on avait placé des cellules cancéreuses humaines. Dans ce modèle animal non seulement le Celecoxib a montré une réduction de la prolifération des cellules mais aussi une réduction des vaisseaux sanguins aux sites tumoraux. Les dimensions de la tumeur et des vaisseaux sanguins furent ? peu près de la moitié de ce qu'ils ont été chez les animaux témoins non traités.


 


[Référence - Lien ]

 

01-03-2005

Efficacité de la Génistéine dans le traitement du cancer de l'estomac

La Génistéine est principalement retrouvée dans les légumes comme les graines de soja. Des aliments comme le tofu contiennent des taux élevés de Génistéine.

La Génistéine a de faibles propriétés oestrogéniques et anti oestrogéniques ; ce serait l'explication de son activité sur le cancer de la prostate et le cancer du sein.

Ses propriétés anticarcinogéniques sont attribuées ? la régulation de l'apoptose (le suicide cellulaire) , l'inhibition de l'angiogénèse ( formation de nouveaux vaisseaux ) et l'inhibition de la topoisomérase ( intervenant dans le mécanisme de l'apoptose). Le mécanisme de l'activité anticarcinogénique reste cependant ? clarifier.

Ses effets antiathérogéniques et antiostéoporotiques sont attribués ? ses propriétés oestrogéniques. Cel? reste ègalement ? clarifier.

Selon un travail publié dans le World Journal of Gastoenterology en juin 2004 par le Dr Zhou et collaborateurs , la Génistéine a inhibé la croissance des cellules cancéreuses de l'estomac et a induit l'apoptose de ces cellules. Les résultats étant proportionnels au temps de leur exposition et des doses de génystéine.

Un autre travail paru en Janvier 2005 dans le World Journal of Gastoenterology publié par le Dr Cui HB , a étudié les effets de la génistéine sur la prolifération cellulaire dans le carcinome gastrique et les mécanismes probables de cette action.

World J Gastroenterol. 2005 Jan 7;11(1):69-72


 


[Référence - Lien ]

 

01-03-2005

CardioDetect permet de détecter un infarctus dans les vingt minutes qui suivent les sympt?mes

En utilisant les marqueurs traditionnels comme notamment la troponine, les médecins devaient attendre un minimum de 2 ? 4 heures pour avoir le résultat. Les électrocardiogrammes ne suffisent pas toujours. L'étude estime que moins de 30 % des patients admis aux urgences avec une suspicion d'infarctus verront finalement le diagnostic confirmé.

L'attitude de prudence consiste ? hospitaliser le patient en cas de diagnostic incertain plut?t que de risquer un retour ? domicile. Il en résulte en conséquence un grand nombre d'admissions de patients sans réelle nécessité.

Cet appareil détecte une protéine dans une goutte de sang prélevée au bout du doigt. Cette protéine appelée h -FBAP est un marqueur détectable très précocément après la douleur.

L'intér?t de cette analyse est de savoir très vite si un traitement d'urgence s'impose.

 


[Référence - Lien ]

 

25-02-2005

Lessives hypoallergéniques

Celles qui le prétendent et celles qui le sont réellement

L'UFC-Que Choisir met en garde les consommateurs contre les risques d'allergies aux lessives en poudre. Sur les 17 produits (marques nationales et marques de distributeurs) testés par Que Choisir (n? 424, mars 2005), seuls quatre (Le Chat Sensitive, Top-Budget d'Intermarché, X-Tra au savon de Marseille et Eco + de Leclerc) ne contiennent aucun composant allergène et peuvent donc ?tre vraiment qualifiés d'hypoallergéniques. Tous les autres peuvent provoquer, ? des degrés plus ou moins graves, des allergies chez les personnes sensibilisées.

Sur les 13 lessives visées, cinq (Ariel fra?cheur alpine, Apta advance flower garden d'Intermarché, Epsil au savon de Marseille, Omo lilas blanc et Super Croix fleurs blanches) contiennent une ou plusieurs substances parfumantes allergisantes ? plus de 0,01 % (100 ppm).

L'UFC-Que Choisir rappelle qu'? compter d'octobre prochain pour ?tre en conformité avec le règlement européen CE n? 648/2004, les fabricants devront, soit revoir la formulation de leur détergent, soit indiquer clairement sur l'emballage la présence de ces substances allergisantes.

Par ailleurs, ce test révèle aussi que certains lessiviers ne respectent pas le code de bonne conduite environnementale élaboré par la profession en 2002 : ils s'étaient engagés ? ce que la dose nécessaire ? un lavage ne dépasse pas 110 g de lessive. Or, pour ?tre vraiment efficaces, cinq poudres recommandent jusqu'? une dose et demie de lessive (165 g) par lavage, accroissant d'autant les rejets polluants !


Pour 3 d'entre elles, cette prescription est aussi de nature ? induire en erreur le consommateur sur le prix de revient réel d'une lessive (par exemple, 40 lavages annoncés sur le paquet pour 30 lessives effectives).
Par courrier adressé ce jour, l'UFC-Que Choisir demande ? ces 3 fabricants une modification de leurs emballages.

Communiqué de Que Choisir


 


[Référence - Lien ]

 

25-02-2005

Découverte d'un modèle thérapeutique anti cancer

Une protéine appelée CK2 joue un r?le essentiel et mortel dans le carcinome colorectal en bloquant la capacité de la tumeur ? activer un mécanisme naturel d'auto destruction, ce qui enlèverait le cancer. Cette découverte faite ? l'h?pital des enfants de St Jude est publiée dans la revue online Oncogene .

Cette protéine donne ? la tumeur la possibilité de continuer ? vivre et de cro?tre en désensibilisant les cellules cancéreuses ? une autre protéine appelée TRAIL.

Normalement TRAIL stimule l'apoptose (le suicide cellulaire) des cellules cancéreuses Cette découverte permet de penser ? des médicaments destinés ? aider les cellules cancéreuses ? devenir sensibles ? l'induction de l'apoptose par TRAIL.

Selon le Dr Janet Houghton, Ph.D., de l'équipe hématologie-Oncologie de St. Jude on pourrait traiter d'autres tumeurs, comme le Rhabdomyosarcome pédiatrique, de cette manière.

L'équipe de St Jude a montré que la protéine CK2 exerce son activité par le biais d'une structure appelée DISC. Ensuite un enzyme (caspase 8) stimule la cascade d'événements qui conduisent ? la mort des cellules. En désensibilisant les cellules ? TRAIL, CK2 interrompt la réponse DISC et dès lors prévient l'apoptose, ce qui permet aux cellules cancéreuses de continuer ? proliférer.

Les auteurs ont bloqué CK2 en utilisant un inhibiteur de CK2 appelé DRB. Les cellules cancéreuses ont été alors très sensibles ? TRAIL et se sont suicidées. DRB n'a pas d'effets sur les cellules normales.


 


[Référence - Lien ]

 

25-02-2005

Comment les statines protègent-elles contre la maladie d'Alzheimer

Des études épidémiologiques suggèrent que les statines, médicaments destinés ? diminuer les taux de cholestérol, diminuent le risque de la maladie d'Alzheimer.

Le mécanisme de cet effet est peu clair. La maladie d'Alzheimer est caractérisée par l'accumulation de dép?ts amyloides dans les cellules du cerveau.

Ces dép?ts sont composés d'un peptide beta amyloide qui est lui-m?me le résultat d'un clivage anormal d'une protéine précurseur amyloide (APP). Ce clivage est entrepris par un enzyme appelé beta secrétase .

Les études sur des modèles animaux et des cultures cellulaires suggèrent que les statines pourraient influencer le processus APP et promouvoir le clivage normal de l'APP par l'intermédiaire d'autres molécules comme le ROCK1.

D'autres études seront nécessaires pour déterminer si ces mécanismes sont responsables des bénéfices cliniquement apparents des statines. De cette étude il ressort aussi que certaines molécules comme ROCK1 pourraient ?tre une cible thérapeutique pour promouvoir le clivage sain de l'APP et éviter dès lors les dép?ts amyloides.

Source :
PLOS Med 2(1): e22


 


[Référence - Lien ]

 

23-02-2005

Mieux manger pourrait réduire l'incidence du cancer

C'est ce que nous conseille un article bien détaillé du Monde du Mardi 22 Février 2005.

Cet article montre qu'un petit effort de chacun d'entre nous pourrait avoir un impact significatif sur notre santé individuelle et collective.

On est quasi tous au courant de l'impact du trop de poids sur la fréquence des maladies cardio vasculaires. On l'est nettement moins pour l'impact sur la fréquence de certaines affections cancéreuses.

Tous les cancers ne diminueraient pas par ces mesures diététiques, mais la fréquence de ces affections liées aux habitudes alimentaires, ? l'alcool, au tabac pourraient reculer. Près de 30 ? 40 % des cancers pourraient ?tre évités par des régimes alimentaires faciles ? suivre, par une activité physique et un contr?le adéquat du poids

Parmi les aliments conseillés les fruits et légumes en quantité suffisante pourraient prévenir 20 % de l'ensemble des cancers. La limitation de l'alcool pourrait emp?cher 20 % des cancers des voies aéro-digestives supérieures et probablement des cancers du c?lon-rectum et du sein. Le Programme national fran?ais de nutrition santé recommande de consommer au moins cinq fruits et légumes par jour.

Le numéro de téléphone d'appel Cancer Info Service


Depuis le 22 mars 2004, le ministère de la santé a mis en place en France le numéro d'appel Cancer Info Service : 0-810-810-821 (numéro azur).

voir les détails dans l'article source


 


[Référence - Lien ]

 

23-02-2005

L'abstinence d'alcool est le seul message s?r pendant la grossesse

Cet article paru dans le Britih Medical Journal du 19 Février fournit des exemples des évidences qui ont conduit les Etats-Unis, le Canada, l'Australie, et d'autres pays ? adopter le message d'abstinence.

Le syndrome d'alcoolisme foetal est un terme désignant l'état du cerveau prénatal qui a été exposé aux effets de l'alcool.

Les déficits dans le syndrome d'alcoolisme foetal incluent l'hyperactivité, l'impulsivité, des difficultés de planification et d'organisation mentale, un manque de sensibilisation aux signaux sociaux, et des difficultés ? comprendre les conséquences de leur propre comportement.

Ces 30 dernières années les opinions des professionnels travaillant dans cette branche ont évolué. Auparavant le syndrome d'alcoolisme foetal était considéré ?tre une conséquence possible de la consommation chronique d'alcool survenant dans des populations ? haut risque. Puis on a inclus la consommation modérée dans toutes les populations. Les acquis actuels montrent que des changements comportementaux peuvent se produire m?me ? des doses faibles de consommation d'alcool ( comme une boisson par semaine ). Il est vraisemblable que des différences individuelles dans le métabolisme d'alcool peuvent protéger la plupart des femmes qui boivent de petites quantités.

Actuellement on ne sait pas prédire qui est et qui n'est pas ? risque. Le niveau incertain de risque individuel du développement du foetus signifie que le seul message s?r pendant la grossesse est l'abstinence d'alcool.

Les auteurs sont Raja A S Mukherjee du département of Mental Health, St George's Hospital Medical School, ? Londres, S Hollins, Professeur de psychiatrie, Mohammed T Abou-Saleh, du département of Mental Health, St George's Hospital Medical School, ? Londres, Jeremy Turk, du département of Clinical Developmental Sciences

Source


 


[Référence - Lien ]

 

21-02-2005

Y a t il un risque de cancer en utilisant Elidel et Protopic

Un groupe d'experts de la FDA, l'agence fédérale US chargée de la réglementation des médicaments, a recommandé que les traitements de l'eczéma Protopic et Elibel fassent l'objet d'un avertissement sur les risques potentiels accrus de cancer de la peau, surtout chez les enfants.

Ces deux crèmes, qui peuvent ?tre utilisées sur des enfants dès deux ans, traitent l'eczéma en neutralisant les réactions du système immunitaire. La FDA s'inquiéte de l'accroissement du nombre de cancers de la peau chez les utilisateurs.


 


[Référence - Lien ]

 

21-02-2005

Le Viagra sera employé dans le traitement post AVC (attaque-accident vasculaire cérébral)

Le Dr Brian Argent, M.D.,de l'hopital Henry Ford a lancé une étude, approuvée par la FDA ( U.S.A ) concernant l'utilisation du Viagra pour aider ? la récupération après une attaque.

L'h?pital inscrira 84 patients dans l'étude. Les participants doivent avoir plus de 18 ans et avoir eu une attaque modérée dans les 72 heures.

L'h?pital a déj? employé le Viagra chez deux patients. Un patient, de 43 ans, a été traité avec le Viagra après une attaque en juillet 2003. Elle ne pouvait plus rien bouger hormis le regard de haut en bas. Après avoir re?u des doses de 50 et 100 milligrammes, elle prend maintenant 150 milligrammes quotidiennement.

Les auteurs ne sont pas certains que le Viagra a aidé, mais elle est maintenant capable de sourire, manger, de déplacer ses quatre membres et de se tenir debout avec assistance. L'amélioration s'est faite après 6 mois. La famille avait demandé de faire n'importe quoi pour l'aider. Ils ont alors expliqué que n'importe quoi d'autre serait expérimental. La recherche utilisant le Viagra chez des animaux de laboratoire ayant donné de bons résultats, elle fut conduite dans ce cas.

Selon le Dr Michael Chopp, Ph.D., directeur scientifique du Neuroscience Institute ? l'hopital Henry Ford on peut employer certains médicaments comme le Viagra pour créer de nouvelles cellules cérébrales. Chez les souris et les rats traités avec le Viagra, le bénéfice fonctionnel est très significatif. Selon le Dr. Chopp, le Viagra active une molécule appelée monophoshate de guanosine qui crée de nouvelles cellules dans le cerveau.


 


[Référence - Lien ]

 

21-02-2005

Un marqueur, le BNP, pronostique le risque des syndromes coronariens

Selon l'article du Dr Kragelund et collaborateurs du départment de cardiologie et d'endocrinologie de l'université de Copenhage (Danemark), paru dans le New England Journal of Medicine, le BNP connu comme élément prédictif important de la mortalité dans les syndromes coronariens aigus serait également ? considérer comme un marqueur fort dans les affections coronariennes chroniques.

Leur étude a inclus 1034 patients chez qui une angiographie fut préconisée pour syndrome coronarien. Le taux de BNP fut enregistré ? ce moment. Après un suivi de 9 ans, il y eut 288 décès chez ces patients. Le taux de BNP était significativement plus faible chez les patients en vie ? l'issue du suivi.

Les auteurs en concluent que le marqueur BNP est un marqueur de la mortalité ? long terme chez des patients avec une affection stable des coronaires et donne des informations prognostiques complémentaires ? celles obtenues par le monitoring des facteurs de risques habituels ainsi que du degré de la dysfonction cardiaque ventriculaire gauche

Source : NEJM 2005; 352:666-675


 


[Référence - Lien ]

 

17-02-2005

Traitement radiologique non chirurgical pour les cancers du foie débutants

Selon l'article du Dr Riccardo Lencioni, M.D., professeur de Radiologie ? l'Université de Pise (Italie), paru dans le journal Radiology, l'ablation par Radiofréquence (RF) offre un traitement de première ligne efficace pour certains patients atteints de cancer du foie qui ne peuvent ?tre opérés.

Le cancer du foie a généralement un pronostic pauvre. La résection chirurgicale qui enlève la portion cancéreuse du foie est considérée comme le meilleur espoir. Malencontreusement, la plupart des patients ne peuvent ?tre opérés. La disponibilité d'organes pour transplantation du foie est en outre limitée ce qui permet la progression des tumeurs pendant cette période d'attente. Conséquemment, l'ablation RF a émergé comme un traitement alternatif pour le cancer inopérable du foie et peut aussi ?tre utile pour faire le pont en attendant une transplantation.

L'ablation RF est une procédure o? un radiologue d'intervention emploie une électrode guidée pour délivrer de la chaleur directement dans les tumeurs et ainsi les détruire.

Le Dr. Lencioni et ses collègues ont exécuté 187 ablations RF pour des cancer du foie débutants chez des personnes qui ne pouvaient ?tre opérées. L'ablation s'est montrée ?tre une option thérapeutique s?re, avec un taux de complications en dessous de 2 %; 97 % des patients ont survécu une année, 71 % trois années, et 48 % cinq années, ce qui est comparable aux résultats obtenus avec la résection chirurgicale pour ce type de patient. Les résultats indiquent aussi que la survie des patients est dépendante du type de cirrhose et du nombre de tumeurs présentes.

Ces résultats ne peuvent seulement ?tre obtenus que lorsque le diagnostic de cancer du foie est fait ? un stade débutant. Il est donc d'importance extr?me que tous les patients avec une cirrhose ou une hépatite chronique, qui sont connus ?tre ? risque de développer un cancer du foie, soient attentivement contr?lés pour détecter l'émergence d'une tumeur.

Une deuxième étude publiée dans Radiology par le Dr David S.K. Lu, M.D., professeur de radiologie ? la David Geffen School of Medicine ? UCLA démontre que l'ablation RF est capable de détruire complètement les petites tumeurs.

Dans cette étude, les chercheurs d'UCLA ont employé l'ablation RF chez 47 patients ayant des nodules cancéreux. Après la transplantation, des examens des foies malades furent exécutés pour évaluer rétrospectivement l'efficacité de l'ablation RF.

Les chercheurs ont trouvé que 74 % des tumeurs avaient été fructueusement traitées par l'ablation. La procédure fut plus fructueuse dans les plus petites tumeurs o? le taux de réussite fut de 83 % (tumeurs de 3 centimètres ou moins).


 


[Référence - Lien ]

 

17-02-2005

Le millepertuis est aussi efficace qu'un anti dépresseur (paroxétine)

Une étude allemande du Professeur Armin Szegedi du Charite -Universitatsmedizi, de L'université de Berlin, parue dans le British Medical Journal, attribue au millepertuis ou herbe de la Saint-Jean (Hypericum perforatum), ou St. John's Wort, SJW, une efficacité comparable aux traitements médicamenteux ( paroxetine, Paxil ou Seroxat ) des dépressions légères, et dépression sévères et est mieux toléré.

L'étude a comparé les traitements chez 251 patients, de 18 ? 70 ans, pendant six semaines. La moitié des patients prenant l'extrait de millepertuis ont noté une amélioration, seuls un tiers de ceux sous paroxétine firent le m?me constat.

Selon les chercheurs, les patients prenant l'extrait de millepertuis ont également noté peu d'effets secondaires.

La Paroxetine appartient ? une classe de médicaments les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine qui pourraient ?tre impliqués et augmenter le risque de suicide chez les jeunes.

L'herbe de St. Jean a déj? été proposée ( BMJ 2000 Sep 2;321(7260):536-9 - BMJ 1996; 313: 253258 - ) comme alternative aux anti dépresseurs plus anciens comme l'imipramine, mais il faut savoir que ces extraits peuvent interférer avec divers traitements hormonaux, antibiotiques et chimiothérapie ( inhibiteur de protéase (sida); inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse (sida); cyclosporine (inhibiteur immunitaire); digoxine (maladies cardiaques); statine (anticholestérol); warfarine (anticoagulant); anovulatoires (la pilule); les antipsychotiques; la théophylline (asthme). et le tamoxifène (cancer du sein).


 


[Référence - Lien ]

 

15-02-2005

Les médicaments cox2 provoqueraient de l'hypertension

Selon un article d'Archives of Internal Medicine, les médicaments de l'arthrite de la famille COX - 2 inhibiteurs , qui ont été reliés ( notamment pour le Vioxx - retiré de la vente ) avec des crises cardiaques et des attaques, provoquent une augmentation de la tension artérielle.

L'étude a analysé 19 publications impliquant 45.000 personnes. La tension artérielle élevée est un facteur de risque pour les attaques et les crises cardiaques. Selon les auteurs l'effet potentiel de ces médicaments (Celebrex, Bextra et Arcoxia), sur la tension artérielle nécessite d'?tre prudent dans leur emploi et nécessite davantage de recherches.

Les agences des médicaments américaine (FDA) et européenne (EMEA) devraient prochainement statuer sur les indications et contre indications des COX - 2 qui ont été et sont prescrits comme alternative aux anti inflammatoires plus anciens pour éviter autant que possible les complications d'hémorragies digestives.

Lire aussi :
424 420 401 373 368


 


[Référence - Lien ]

      page précédente       page suivante

Les Infos du mois...


L'épidémie du siècle

Maigrir - Comment ? - Pourquoi ?



Grossesse
Contraception
Maladies Sexuelles
Fertilité
Sexologie
Sénologie


Online RSS:
Infos
Syndication
Contenus


Rechercher et Voir des articles satisfaisant aux critères suivants:




Intervalle
Par Catégorie:

Contenant le Texte: