Nouvelle thérapeutique possible de l'obésité et du diabète



Selon un communiqué de presse du 7 janvier 2009, provenant de l'institut Karolinska en Suède, des souris exposées ? de basses températures développent plus de vaisseaux sanguins dans le tissu adipeux et métabolisent plus rapidement la graisse du corps. Les scientifiques espèrent maintenant découvrir comment induire le développement des vaisseaux sanguins afin de combattre l'obésité et le diabète.

La croissance des cellules graisseuses et leur métabolisme dépendent de l'apport en oxygène et en aliments contenus dans le sang. Réguler la quantité de graisses contenue dans l'organisme pourrait se faire en affectant le développement des vaisseaux sanguins du tissu adipeux.

Une équipe de chercheurs de l'institut Karolinska vient de mettre en évidence le développement rapide des vaisseaux sanguins dans le tissu adipeux de souris exposées ? de basses températures. Ceci est suivi d'une transformation dans le tissu adipeux des graisses blanches en graisses brunes qui ont une activité métabolique plus élevée.

Selon le Dr Yihai Cao, principal auteur de l'étude, parue dans le journal médical Cell Metabolism le 6 janvier 2009, c'est la première fois que l'on peut montrer que la croissance des vaisseaux sanguins affecte l'activité métabolique du tissu adipeux. Selon cet auteur si l'on parvient ? régler le développement des vaisseaux sanguins chez l'homme on pourra ainsi découvrir de nouvelles thérapeutiques de l'obésité et des maladies métaboliques comme le diabète.

Les graisses brunes libèrent de la chaleur quand elles sont utilisées. Elle sont principalement retrouvées chez les animaux hibernants. Il existe deux variétés d'adipocytes (ou cellules adipeuses) : les adipocytes blancs et les adipocytes bruns et deux types de tissu adipeux, le tissu adipeux blanc ou graisse blanche et le tissu adipeux brun ou graisse brune. Chez l'homme on trouve la graisse brune chez les nouveau-nés mais les scientifiques croient qu'en commandant le développement des vaisseaux sanguins il serait possible de transformer également chez les adultes la graisse blanche en graisse brune.


article source


Publiť le 08-01-2009


Feed XML