Naissance du premier bébé né ? partir d'un ovule congelé

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), ? Montréal, a annoncé lundi la naissance d'un premier bébé ? partir d'ovules congelés. L'équipe du Professeur Seang Lin Tan, chef du département d'Obstétrique et de Gynécologie de l'université McGill confirme la naissance d'un gar?on en bonne santé de 3 kgs, 740 le 29 avril 2005. C'est la première fécondation in vitro réussie de ce type.

La mère, ?gée de 26 ans souffrait d'infertilité depuis 2 ans. Initialement elle avait re?u un traitement de stimulations ovariennes et d'inséminations intra-utérine mais ces stimulations produisaient trop de follicules. Les traitements avaient donc d? ?tre interrompus ? cause du risque élevé de grossesses multiples. Comme alternative les ovules furent collectés au niveau des ovaires et congelés ? -196 degrés. Après deux mois ils furent réchauffés et fertilisés avec le sperme de son partenaire lors d'une fécondation in vitro (FIV) et d'une injection intra cytoplasmique (ICSI). L'embryon fut ensuite réimplanté dans l'utérus.

Ce processus a pu ?tre conduit en utilisant une nouvelle méthode de congélation des ovules qui a amélioré de manière considérable la survie de ceux-ci. Les oeufs sont très fragiles et ont une importante concentration en eau. Les méthodes conventionnelles de congélation n'ont pas eu de succès étant donné la formation de cristaux de glace qui endommagent les cellules et les rendent inutilisables.

Actuellement quinze patientes ont eu un transfert d'embryons ? partir d'oeufs congelés et 7 grossesses sont en cours. Le résultat est encourageant parce que le taux de succès est comparable ? celui de la fécondation in vitro classique.

La congélation des ovules est aussi utile chez les personnes soignées pour cancer avant chimiothérapie et irradiation, pour garder des ovules pour un usage ultérieur et dans un programme de dons d'ovules.


Article Source

Publiť le 31-05-2005




Feed XML