Nouveau traitement combiné avec des oméga 3 contre le cancer du sein

Les omégas 3 que l'on trouve chez certains poissons peuvent, combinés avec un anesthésique couramment utilisé, ?tre utilisés comme médicaments pour traiter le cancer du sein, selon une recherche publiée dans le journal médical Breast Cancer Research.

Ces acides gras et le propofol réduisent la capacité des cellules cancéreuses ? se développer, inhibent la migration de ces cellules ? raison de 50% et réduisent significativement l'activité métastasique.

Le Dr Rafat Siddiqui, de l'Institut Methodist Research et de l'université Indiana ? Indianapolis, et ses collègues ont étudié l'effet de deux acides gras oméga 3 (docosahexaenoic acid (DHA) and eicosapentaenoic acid (EPA)) et du propofol sur des lignées cellulaires cancéreuses in vitro. DHA et EPA ont peu d'effets lorsqu'ils sont employés seuls. Le propofol est un anti oxydant connu pour inhiber la migration des cellules cancéreuses ? raison de 5 ? 10%.

L'effet combiné de ces substances réduit la migration des cellules cancéreuses de 50% et augmente la mort de ces cellules de 40 %. Selon les auteurs ces résultats suggèrent que cette nouvelle association pourrait ?tre utile pour traiter les cancers du sein. Les acides gras sont d'ailleurs souvent combinés avec des médicaments pour faciliter leur absorption. Les auteurs pensent qu'ils peuvent avoir ce m?me effet avec le propofol.

Les acides gras oméga 3 se trouvent notamment dans le thon, le saumon, les harengs, les sardines et les maquereaux. Il sont déj? connus pour avoir beaucoup d'effets bénéfiques. Ils sont notamment recommandés pour les cardiaques car diminuent les taux de cholestérol. Des recherches suggèrent une action positive dans l'arthrite, le lupus et l'asthme


Article Source

Publiť le 08-06-2005




Feed XML