L'obésité et le tabac raccourcissent les télomères et la durée de vie

L'étude parue dans le Lancet du 14 Juin 2005 par le Pr TD Spector et ses collègues de la Research and Genetic Epidemiology Unit, St Thomas' Hospital, ? Londres et de l'Hypertension Research Center, de l'université de Médecine du New Jersey, Newark, New Jersey, aux USA, est partie de l'hypothèse que les télomères ( l'extrémité des chromosomes ) pourraient s'éroder plus rapidement qu'en fonction de l'?ge ? cause du niveau du stress dit oxydatif ou de l'inflammation, en cas d'obésité ou de consommation de tabac. L'érosion des télomères ( ils se raccourcissent au fil des divisions cellulaires ) serait un des marqueurs du vieillissement. Lorsque leur taille devient insuffisante, la cellule n'a plus la possibilité de se multiplier et meurt.

Ils ont testé 1122 femmes blanches de 18 ? 76 ans dont 119 étaient obèses et 203 fumaient. Ils confirment, ainsi qu'attendu que la longueur des télomères diminuait avec l'?ge ? un taux constant de 27 bp par an. Cependant les télomères des femmes obèses étaient de 240 bp plus courts que ceux des femmes maigres. Une relation dose dépendante avec la cigarette fut également enregistrée, chaque paquet-année fut équivalent ? un raccourcissement supplémentaire de 5 bp de la longueur des télomères. Les résultats montrent qu'il existe une relation linéaire entre ces deux facteurs de risque et la taille des télomères et confirment l'hypothèse de l'effet pro - vieillissement de l'obésité et du tabac.


Article Source

Publiť le 16-06-2005




Feed XML