Prédiction de l'efficacité d'un traitement anti cancer du sein par l'usage de nouveaux bio-marqueurs

Les chercheurs de l'université de Cincinnati ont identifié une nouvelle fa?on de prédire si un traitement anti oestrogènes sera efficace chez les patientes souffrant d'un cancer du sein hormono-dépendant.

Selon l'article du Dr Erik Knudsen, PhD, ? paraitre dans le Journal of Clinical Investigation de Janvier 2007, cette découverte va aider les médecins ? prévoir de manière plus précise quels seront les tumeurs qui vont répondre ? une thérapeutique anti oestrogènes et ? améliorer la survie ? long terme des patientes souffrant d'un cancer du sein.

Les chercheurs ont trouvé que la tumeur sera résistante aux médicaments anti oestrogènes et le cancer continuera ? cro?tre en dépit du traitement si une voie de contr?le de la croissance cellulaire connue comme le retinoblastoma (RB) tumor suppressor est non fonctionnelle.

Les médicaments anti oestrogènes comme le tamoxifène ( Novaldex ) sont un traitement standard des cancers du sein hormonaux dépendants. A l'évidence les médicaments anti oestrogènes ne fonctionnent pas chez certaines patientes. Selon l'auteur, leur recherche suggère que les médecins pourront examiner ? la fois les récepteurs des oestrogènes et le status RB tumor suppressor au cours de la phase de diagnostic initiale, de manière ? prescrire la thérapeutique la plus efficace pour le cancer spécifique d'une patiente spécifique.

Selon l'auteur plus de recherches cliniques sont nécessaires avant que cette nouvelle méthode prédictive du succès de médicaments anti oestrogènes soit appliquée en routine.


Article Source

Publiť le 12-12-2006




Feed XML