La diminution de fréquence du cancer du sein aux USA est reliée ? la diminution de l'utilisation des hormones de ménopause

Les chercheurs de l'université du Texas ont rapporté, au congrès sur le cancer du sein tenu ? San Antonio, avoir constaté une diminution de 7 % des nouveaux cas de cancer du sein aux états-Unis en 2003. Ils estiment que cette diminution pourrait ?tre reliée au fait que des millions de femmes ont arr?té la thérapeutique hormonale de ménopause. Ils ont constaté une chute encore plus importante (12 %) dans les cas de cancers du sein hormono-dépendants chez les femmes de 50 ? 69 ans.

En 2002 une large étude chez les femmes utilisant les hormones de ménopause a montré que la thérapeutique utilisée augmentait apparemment le risque de développer un cancer du sein. Les chercheurs ajoutent que le nombre de femmes américaines sous thérapeutique hormonale de ménopause a diminué de moitié ? la fin de l'année 2002.

Selon le Dr Peter Ravdin, c'est la plus grande diminution de l'incidence du cancer du sein en une seule année. Quelque chose est arrivé en 2003 et il semble que cela pourrait ?tre la diminution de l'utilisation de la thérapie hormonale, mais des données on peut seulement indirectement inférer que cela pourrait ?tre le cas. L'équipe de chercheurs suggère que cette constatation pourrait ?tre expliquée par l'arr?t de croissance de tumeurs existantes ou leur diminution ou leur disparition de telle sorte qu'elles ne puissent plus ?tre détectées.

Selon le Professeur Valerie Beral directeur de l'unité d'épidémiologie du cancer du sein en Angletrre il y a eu également une légère diminution de l'incidence du cancer du sein chez les femmes du Royaume-Uni ?gées de 50 ? 64 ans entre l'année 2003 et 2004.

Selon des commentateurs, dont le Dr Sarah Cant, il n'y a pas assez d'informations pour dire qu'une diminution de fréquence de l'utilisation de la thérapeutique hormonale de ménopause a conduit ? cette diminution de fréquence du cancer du sein.


Article Source

Publiť le 18-12-2006




Feed XML