Effets comparés d'un traitement intensif versus un traitement modéré des lipides et du cholestérol chez les patients ?gés souffrant de maladie des coronaires

L'étude du Dr Deedwania P, et collaborateurs de l'école de médecine de l'université de Californie, est parue en février 2007 dans le journal médical Circulation.

Des essais cliniques antérieurs ont démontré que comparés au placebo les traitement intensifs avec les statines réduisent les ischémies chez les patients ayant un syndrome aigu coronarien et chez les patients ayant une maladie stable des artères coronaires. Aucune étude cependant n'avait jusqu'? présent été pratiquée comparant les effets d'une thérapie modérée versus une thérapie intensive chez les patients ?gés ayant une pathologie stable des coronaires.

L'étude a suivi 893 patients souffrant de maladie des coronaires ( 30 % étant des femmes ) ?gés de 65 ? 85 ans. Le traitement administré fut soit l'atorvastatine 80 mg / jour soit la pravastatine 40 mg / jour. Les traitements furent suivis pendant 12 mois.

Les paramètres d'efficacité primaire furent significatifs dans les deux groupes thérapeutiques au mois 3 et au mois 12 sans différence notable entre les deux groupes de traitement. Cependant les patients traités par l'atorvastatine ont eu une plus grande réduction du cholestérol que ceux traités par la pravastatine, une réduction significative des événements coronariens aigus et une réduction de toutes les causes de décès.

En conclusion selon les auteurs la thérapeutique intensive par l'atorvastatine fut associée avec des réductions du taux du cholestérol, une réduction des événements majeurs aigus cardio vasculaires et une réduction des décès en plus des réductions des ischémies observées avec les deux types de traitement. L'étude a démontré que les personnes ?gées de sexe masculin ou féminin souffrant d'une maladie des artères coronaires bénéficient d'une thérapeutique intensive par statine.


Article Source

Publiť le 20-02-2007




Feed XML