Thérapie génique pour le foetus ?

Le sujet est controversé non seulement en raison de problèmes éthiques mais aussi en raison de problèmes de sécurité. Il y a quelques années en France et aux USA une thérapie génique a été suspendue après qu'un enfant traité de cette manière ait développé un cancer.

La thérapie génique est une fa?on de traiter une maladie soit en rempla?ant les gènes endommagés ou anormaux soit en donnant de nouvelles instructions génétiques pour combattre la maladie. Les gènes thérapeutiques peuvent ?tre transférés chez le patient soit attachés ? un virus non dangereux ou rendu inoffensif soit par un vecteur similaire injecté dans l'organisme.

Cependant la thérapie génique des enfants et des adultes doit faire face ? des difficultés ou problèmes parce que l'organisme du receveur peut créer une réponse immunitaire et fabriquer des anticorps qui emp?cheront le traitement d'?tre efficace.

Le risque existe également que le traitement puisse induire d'autres maladies comme le cancer. L'espoir thérapeutique chez le foetus est que le système immunitaire n'est pas suffisamment développé pour prévenir les effets des gènes implantés. De plus un traitement pourrait ?tre curatif avant que la maladie ait endommagé l'enfant ? na?tre. Par exemple, selon le Dr Simon Waddington du collège universitaire Imperial ? Londres, dans la mucoviscidose les dommages pulmonaires interviennent avant la naissance. La thérapie génique au stade du foetus pourrait emp?cher la maladie de se produire. Traiter des adultes est souvent trop tardif pour renverser certains effets dommageables.

Les études sur l'animal vont encore, selon le Dr Simon Waddington, durer cinq ans avant le transfert éventuel chez les humains de la technologie.


Article Source

Publiť le 19-03-2007




Feed XML