Multivitamines et risque de cancer de la prostate

Selon l'article du Dr Karla A. Lawson, et collaborateurs, paru dans le Journal of the National Cancer Institute l'utilisation de multivitamines n'est pas associée avec le risque de cancer précoce ou localisé de la prostate. Les suppléments multivitaminés sont utilisés par des millions de personnes pour leur bénéfice de santé potentiel mais la relation entre la prise de multivitamines et le cancer de la prostate n'était pas claire.

Les auteurs ont dès lors lancé une étude sur 295.344 hommes enr?lés ? l'institut national de la santé. Pendant les cinq ans de suivi 10.241 participants eurent un cancer de la prostate, incluant 8.765 cancers localisés et 1.476 avancés. Dans une analyse séparée de mortalité 179 cas de décès par cancer de la prostate furent notés.

Aucune association ne fut observée entre l'utilisation de multivitamines et le risque de cancers localisés de la prostate. Cependant il y eut un risque accru de cancer de la prostate avancé ou fatal chez les hommes ayant rapporté l'usage excessif de multivitamines (plus de sept fois par semaine). Cette association positive de l'utilisation excessive de multivitamines fut la plus élevée chez les hommes ayant une histoire familiale de cancer de la prostate et qui prenaient de manière individuelle des suppléments de micro nutriments incluant du sélénium, du carotène ou du zinc.

En conclusion, selon les auteurs, ces résultats suggèrent que les multivitamines ne sont pas associées avec le risque de cancers localisés ou précoces de la prostate. La possibilité existe cependant que des hommes prenant des taux élevés de multivitamines avec d'autres suppléments aient une augmentation du risque de cancer de la prostate avancé ou fatal.


Article Source

Publiť le 21-05-2007




Feed XML