Alerte de la FDA concernant les effets secondaires de l'Avandia utilisé dans le traitement du diabète de type 2

L'administration américaine de surveillance des médicaments (FDA) signale les risques potentiels ? l'utilisation d'un médicament, l'Avandia (rosiglitazone), approuvé pour traiter le diabète de type 2.

Des contr?les ont montré qu'il y a une augmentation potentiellement significative du risque d'attaque cardiaque et de décès consécutifs chez les patients prenant l'avandia. Cependant d'autres données publiées ou non publiées amènent des résultats contradictoires ? propos des risques des patients traités par l 'avandia.

Les patients qui prennent de l'avandia, particulièrement ceux connus pour avoir une affection cardio-vasculaire sous-jacente ou qui sont ? haut risque d'attaque cardiaque devraient parler avec leur médecin de cette nouvelle information dans le but d'évaluer les options thérapeutiques pour traiter leur maladie. Il n'est pas connu actuellement si le pioglitazone, l'autre traitement appartenant ? la m?me classe de médicaments, a moins, les m?mes ou plus de risques.

La FDA, selon le Dr Galson, M.D., M.P.H.directeur du centre d'évaluation des médicaments, n'a pas encore demandé au laboratoire fabricant de prendre une quelconque décision ou d'envisager une action ? ce moment. Cependant elle souhaite que l'information puisse parvenir aux prescripteurs de telle sorte que ceux-ci et leurs patients puissent prendre les décisions thérapeutiques individuelles nécessaires.

Récemment le laboratoire fabricant l'avandia a fourni ? la FDA des analyses concernant 42 études randomisées o? l'avandia a été comparé soit avec un placebo soit avec d'autres antidiabétiques. Les résultats des analyses suggèrent que les patients recevant le traitement pourraient avoir de 30 ? 40 % de risques supplémentaires d'attaque cardiaque ou d'autres événements cardio-vasculaires que les patients traités avec un placebo ou avec une autre thérapeutique antidiabétique. Ces renseignements, s'ils sont confirmés sont significativement importants puisque les patients ayant du diabète sont déj? ? risque plus élevé de maladies cardio-vasculaires.


Article Source

Publiť le 23-05-2007




Feed XML