L'imagerie cérébrale révèle le mécanisme de passage de l'inconscient au conscient

Une équipe CEA-Inserm de NeuroSpin1, en collaboration avec le CNRS, s'est intéressée ? la transition entre perception non consciente et consciente. Dans une étude publiée dans la revue Plos Biology le 25 septembre, elle a montré que la perception consciente, qui aboutit ? la conscience visuelle, survient autour de 270 millisecondes après la présentation d'un stimulus et qu'elle est précédée de plusieurs étapes neuronales non conscientes que les chercheurs ont réussi ? caractériser avec précision.

Quel est le r?le du cerveau dans la perception consciente ? Comment réagit-il lorsque le seuil de conscience est franchi ? Couplées ? une expérience de psychologie expérimentale, les techniques de neuro-imagerie au CEA ont permis de faire avancer la connaissance de ces processus.

Pour parvenir ? ces résultats, les chercheurs ont proposé ? des volontaires sains deux stimuli, le premier (un chiffre) constituant une cible ; le second (plusieurs lettres), jouant le r?le de masque visuel, qui emp?che de percevoir le premier stimulus. Il est apparu que la perception du premier stimulus dépendait du délai de présentation entre les deux stimuli. Lorsque les présentations sont quasi simultanées, le premier stimulus n'est pas per?u ; il demeure, en quelque sorte, - invisible -. Ainsi, plus le délai entre les deux présentations s'allonge, plus le sujet per?oit le premier stimulus. Les chercheurs ont alors pu évaluer le seuil d'accès ? la perception du stimulus (- conscience visuelle -) et étudier quels changements d'activité cérébrale accompagnent le franchissement de ce seuil.

Le recours ? l'electro-encéphalographie de haute densité, qui mesure au niveau de la surface du cr?ne l'activité électrique cérébrale, a permis d'observer deux phases distinctes dans le décours de l'activité du cortex. Lors de la première phase, qui survient avant 270 ms, sont activées les régions cérébrales postérieures associées ? la reconnaissance des stimuli visuels. Cette activation peut survenir en l'absence de toute perception consciente (traitement - subliminal -). Dans la seconde phase, après 270 ms, lorsque la perception des stimuli devient consciente, les régions plus antérieures du lobe frontal et du lobe pariétal sont mobilisées pour la propagation et l'amplification de cette activité cérébrale. Ces travaux pourraient permettre de mieux comprendre les mécanismes neuronaux ? l'origine de certaines pathologies qui semblent associées ? un déficit des processus conscients, comme l'a récemment démontré cette m?me équipe pour la schizophrénie.


Article Source

Publiť le 01-10-2007




Feed XML