Alerte concernant les médications dites hormones bio identiques

L'administration américaine des médicaments (FDA) a envoyé des lettres d'avertissement ? 7 groupes de distribution pharmaceutique concernant les publicités affirmant la sécurité et l'efficacité de leurs soi-disant thérapeutiques hormonales bio identiques (BHRT), affirmations qui ne sont étayées par aucune preuve médicale.

Ces affirmations sont considérées comme fausses et trompeuses par la FDA, qui est préoccupée par le fait que des publicités non fondées comme celles-ci pourraient conduire ? tromper les femmes et les professionnels de la santé.

Les groupes pharmaceutiques prétendent que leurs médicaments qui contiennent des hormones telles que oestrogènes, progestérone et oestriol sont supérieurs aux thérapeutiques hormonales de ménopause autorisées par la FDA ( l'oestriol n'a pas été testé comme s?r et efficace et n'est pas un composant autorisé par la FDA ). Ils prétendent entre outre que ces médicaments bio identiques préviennent et traitent des maladies sérieuses incluant la maladie d'Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux et diverses formes de cancer.

La lettre d'avertissement ? ces opérateurs déclare qu'ils violent le droit fédéral en faisant de fausses et trompeuses allégations au sujet de leurs thérapeutiques hormonales.

Selon le Dr Janet Woodcock, médecin-chef ? la FDA, la FDA veut s'assurer que les Américains bénéficient d'une information précise sur les risques et les avantages de traitements médicamenteux.

Les groupes pharmaceutiques qui ont re?u les lettres d'avertissement utilisent le terme de bio identiques pour faire croire que leurs médicaments sont naturels ou identiques aux hormones de l'organisme. La FDA considère que l'utilisation du terme bio identique laisse supposer, sans base médicale et scientifique pour l'étayer, un avantage pour ces médicaments.

La FDA suggère aux patients qui utilisent des thérapeutiques hormonales de discuter de ces thérapeutiques avec leurs médecins pour déterminer la meilleure option afin de répondre ? leurs besoins médicaux spécifiques.


Article Source

Publiť le 28-01-2008




Feed XML