Dépistage des signes précoces du glaucome

Des logiciels informatiques capables de repérer les signes du glaucome plus rapidement que les tests classiques sont en cours de développement par des experts de l'équipe de l'hôpital Moorfields Eye à Londres. Selon ces experts le test a le potentiel de prévenir un grand nombre de cécités chez les patients.

Le diagnostic de glaucome peut être parfois difficile étant donné que les patients ne sont souvent pas conscients des symptômes jusqu'à ce qu'une grande partie de leur vision ait été irrémédiablement détruite. Si le diagnostic est posé à temps cette affection peut être facilement traitée par l'instillation de gouttes dans les yeux.

Le test de détection (MDT) est conçu pour évaluer le champ de vision. Le logiciel peut être téléchargé sur un ordinateur portable et on peut espérer finalement rendre ce test accessible directement depuis Internet.

Une tache blanche centrale et plusieurs lignes blanches sont affichées sur un écran gris.

Le patient est invité à examiner la tache centrale et à appuyer sur la souris de l'ordinateur à chaque fois qu'une ligne est perçue bouger.

Les lignes se déplacent à la même vitesse mais à des distances différentes au cours du test permettant ainsi aux experts de détecter le degré de perte visuelle.

Selon le Dr Vis Viswanathan, professeur consultant à la clinique du glaucome Moorfields, qui a développé le système, les tests conventionnels qui se concentrent sur la capacité à voir la lumière manquent la détermination de la capacité des patients à détecter les mouvements.

Or la capacité à percevoir les mouvements est une des premières à disparaître chez les personnes souffrant de glaucome. Un meilleur test serait donc basé sur la capacité de percevoir les mouvements et c'est ce que ce nouveau test fait.

Les tests conventionnels en outre portent parfois un diagnostic de glaucome erroné chez des personnes ne souffrant pas de cette affection. Le nouveau test promet d'être plus précis. Selon l'auteur ce test est un véritable pas en avant.


Article Source

Publiť le 10-03-2008




Feed XML