Certains produits de remplacement sanguins ne sont pas sans risques

Selon une méta-analyse conduite par le Dr Charles Natanson, MD, et collaborateurs, parue dans le journal médical JAMA, certains produits de remplacement de l'hémoglobine servant à transporter l'oxygène vers les tissus périphériques sont à plus grand risque d'infarctus du myocarde et de décès.

Ces produits de remplacement peuvent être conservés sans nécessité de réfrigération, ont une longue durée de vie et sont précieux pour traiter les chocs hémorragiques dans des lieux situés loin de toute structure d'assistance médicale.

L'étude s'est centrée sur les articles publiés de 1980 à mars 2008. Elle a inclus les patients âgés de 19 ans et plus ayant reçu une thérapeutique substitutive. Les recherches ont concerné 70 publications dont 13 ont été retenues car rencontrant les données d'évaluation.

Au total 3.711 patients et cinq produits différents furent suivis. Parmi ces patients, une augmentation statistiquement significative du risque de décès (164 décès dans les groupes traités et 123 dans les groupes contrôles) fut constatée. Le risque d'infarctus du myocarde fut également majoré puisqu'il fut de 59 dans les groupes traités et de 16 dans les groupes contrôles. Des analyses plus spécifiques de ces publications ont indiqué que l'augmentation du risque n'a pas été restreinte à un groupe médicamenteux particulier ou à une indication particulière.

En conclusion, selon les auteurs, en fonction des données retrouvées, l'utilisation de ces produits de remplacement est associée à une augmentation significative du risque de décès et d'infarctus du myocarde.


Article Source

Publiť le 02-05-2008




Feed XML