Les problèmes sexuels peuvent ?tre une alerte cardiaque

Les hommes souffrant de diabète et ayant des difficultés ? garder une érection pourraient avoir un risque augmenté de sérieux problèmes cardiaques, selon une étude des chercheurs de l'université chinoise de Hong Kong.

Selon le Dr Peter Chun-Yip Tong, les hommes souffrant de dysfonction sexuelle sont deux fois plus ? risque que les autres hommes souffrant de diabète de développer une maladie cardio-vasculaire. La cause initiale des troubles des deux organes pourrait ?tre les dommages causés aux vaisseaux sanguins par les niveaux élevés de sucre dans le sang.

L'article du Journal of the American College of Cardiology rapporte que les auteurs voulaient savoir si les dysfonctions érectiles pouvaient ?tre un signe d'alerte indépendant du risque futur de maladies des coronaires.

Des recherches précédentes avaient suggéré que les problèmes sexuels généralement précèdent le développement de sympt?mes cardiologiques chez les patients souffrant de diabète de type 2 d'? peu près trois ans.

.

L'étude a testé ce lien avec plus de détails. Un groupe de 2.306 hommes fut recruté desquels seul un quart d'entre eux avaient déj? une dysfonction érectile. Aucun de ceux-ci ne présentait de signes prémonitoires de maladies cardiaques ou d'accident vasculaire cérébral. Après quatre ans 123 hommes ou bien ont eu une attaque cardiaque ou bien sont décédés suite ? une maladie cardiaque ou bien ont développé une douleur dans la poitrine consécutive ? un caillot artériel ayant nécessité soit une chirurgie des coronaires soit la pose de stents. Les hommes souffrant de dysfonction érectile ont eu ? peu près deux fois plus de risques que le groupe de comparaison ayant des performances sexuelles normales.

Selon les auteurs les niveaux élevés de sucre dans le sang peuvent entra?ner une inflammation de la surface interne des vaisseaux sanguins pouvant conduire ? l'athérosclérose des artères du coeur et des artères fournissant le sang au pénis. Les hommes doivent dès lors savoir que la dysfonction érectile est un vrai signe d'athérosclérose des vaisseaux notamment coronariens.

Une deuxième étude réalisée dans quatre centres médicaux en Italie a porté sur près de 300 hommes qui avaient ? la fois un diabète et étaient porteurs des premiers stades de développement de maladies cardiaques. De ce nombre, 118 avaient une dysfonction érectile au début de l'étude. Au cours des quatre années suivantes ils furent deux fois plus susceptibles de subir un événement majeur cardiaque comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, confirmant ainsi les conclusions de l'étude de Hong Kong. Toutefois les patients prenant des médicaments pour abaisser le cholestérol, souffrant ou ne souffrant pas de dysfonction érectile, ont eu un risque réduit d'un tiers.


Article Source

Publiť le 21-05-2008




Feed XML