L'exposition prénatale aux produits chimiques faiblement endocriniens est reliée au cancer du sein chez l'adulte

Selon une pré-publication dans le journal médical Hormones and Cancer, conduite chez les souris, l'exposition prénatale aux produits chimiques perturbateurs endocriniens comme le bisphenol-A (BPA) et le diethylstilbestrol (DES) peut programmer un foetus pour la vie. En conséquence les femmes adultes qui ont été exposées pendant la période prénatale au bisphenol-A et au diethylstilbestrol pourraient courir un plus grand risque de cancer du sein.

Les produits chimiques perturbateurs endocriniens sont des substances présentes dans l'environnement qui interfèrent dans la biosynthèse, le métabolisme ou l'action hormonale ayant pour résultat des effets défavorables sur le développement, les capacités reproductrices, neurologiques et immunologiques des humains et de la faune. Ces produits chimiques sont conçus, produits et mis sur le marché en grande partie pour des raisons spécifiques industrielles.

Le BPA est un oestrogène faible et le DES. est un oestrogène fort. Cependant selon le Dr Hugh Taylor, DM de l'école de Médecine de l'université de Yale, ces deux produits ont un effet profond sur l'expression génique des glandes mammaires pendant toute la vie.

Tous les oestrogènes, selon cet auteur, même faibles, peuvent altérer le développement des seins et de manière ultime placer les femmes adultes ayant été exposées pendant la période prénatale à un risque augmenté de cancer du sein.

Dans l'étude, conduite par cet auteur, les chercheurs ont traité les souris enceintes avec soit le BPA soit le DES. et ont ensuite observé la progéniture devenue adulte. Une fois l'âge adulte atteint leurs glandes mammaires ont toujours produit des niveaux plus élevés d'EZH2, une protéine qui joue un rôle dans le fonctionnement des gènes. Des niveaux plus élevés d'EZH2 sont associés à un plus grand risque de cancer du sein dans l'espèce humaine.

Les auteurs estiment avoir démontré un mécanisme original par lequel les produits chimiques perturbateurs endocriniens règlent la programmation développementale dans le sein. Cette étude suggère potentiellement de surveiller les femmes ayant été exposées à ces produits chimiques pendant la période prénatale.


Article Source

Publiť le 26-05-2010




Feed XML