Régénération de la moelle épinière chez les souris

Selon un article paru dans le journal Nature Neuroscience, les auteurs Zhigang He, Oswald Steward (UCI) et Binhai Zheng (UCSD), chercheurs à l'école médicale de l'université Harvard et à l'université Irvin en Californie, ont en manipulant un enzyme impliqué dans la croissance cellulaire été capables de régénérer des nerfs au niveau de la moelle épinière. Ce travail est similaire à celui concernant la réparation du nerf optique pour restaurer la vue.

La capacité à fabriquer de nouveaux nerfs est présente à la naissance mais diminue avec l'âge. Cela signifie qu'après un traumatisme ou une maladie de la moelle épinière les cellules connues sous le nom d'axones ne peuvent pas se régénérer.

Dans leur étude les chercheurs ont essayé de retrouver la voie de signalisation qui permet la croissance nouvelle chez les jeunes mammifères. Ils ont réussi en bloquant chez les souris un gène nommé PTEN qui dans les circonstances normales empêche une nouvelle croissance nerveuse. Actuellement les chercheurs tentent de savoir si cette technique pourrait restaurer la fonction de la moelle épinière.


Article Source

Publiť le 09-08-2010




Feed XML