Les informations Santé 


feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML











 

Risques de mortalité après interventions chirurgicales pour réduire l'obésité

L'étude, des Drs David R. Flum, MD, MPH; Leon Salem, MD et collaborateurs, du département de chirurgie et de réhabilitation ? l'université de Washington, parue dans le JAMA (Journal of the American Medical Association ) du 19 octobre 2005 montre que la chirurgie bariatrique pratiquée pour réduire l'obésité a un risque de mortalité opératoire plus important que celui qui est couramment admis ( 0,5 % ).L'étude a été conduite chez 16.155 patients dont l'?ge moyen était de 47,7 ans et dont les trois-quarts ( 75,8 % ) étaient des femmes. Les taux de décès furent notés ? 30 jours, 90 jours et ? un an post opératoire. Ils furent respectivement de 2 %, 2,8 % et 4,6 %. Les taux chez les hommes furent plus élevés que chez les femmes 3.7% vs 1.5%, 4.8% vs 2.1%, and 7.5% vs 3.7% ? 30 jours, 90 jours et ? un an.Les taux de mortalité chez les personnes de plus de soixante-cinq ans furent également plus élevés : 4.8% vs 1.7% ? 30 jours, 6.9% vs 2.3% ? 90 jours et de 11.1% vs 3.9% ? un an, ainsi que chez les patients de chirurgiens ayant peu de pratiques.Ces constatations montrent que le risque de décès après une chirurgie gastrique pour traiter l'obésité est plus élevé que celui qui était antérieurement envisagé et que de plus le risque était associé ? l'?ge. En effet les patients ?gés de 65 ans et plus ont eu un risque de décès significativement plus important que les plus jeunes.Liens connexes Gastroplastie et obésité
Usage d'un robot chirurgical pour effectuer des gastroplasties
La chirurgie d'amaigrissement diminue de manière inattendue le risque de maladies cardiaques


Lire :

 













Livres
connexes


Google