Un moyen de vaincre l'antibiorésistance des SARM

En 2005, on estimait que les souches épidémiques de SARM, qui sont courantes à l'hôpital, étaient responsables de plus de décès que le sida/VIH aux États-Unis.

Des antibiotiques uniques, pris seuls, restent l'arme de choix pour combattre ces infections bactériennes. Dans leur étude, Christopher Tan et ses collègues présentent une nouvelle approche où un nouveau médicament appelé PC190723 est utilisé conjointement avec une classe d'antibiotiques courants appelés beta-lactamines.

Les deux antibiotiques agissent en synergie, ce qui signifie que leur effet combiné est bien plus puissant que chacun pris séparément. De plus, cette synergie fait que des quantités nettement plus faibles de chaque médicament sont nécessaires pour combattre l'infection, ce qui limite aussi leurs effets indésirables potentiels.

Article : Restoring Methicillin-Resistant Staphylococcus aureus Susceptibility to beta-Lactam Antibiotics par C.M. Tan, A.G. Therien, S.H. Lee, C.J. Gill, J. Wu, K. Deschamps, S. Kramer, L. Liang, E. Maxwell, H. Wang, L. Wang-Jarantow et T. Roemer des Laboratoires de recherche Merck à Kenilworth NJ ; J. Lu, J.C. Reid, G. Parthasarathy, S.M. Soisson, N.L. Elsen, S. Sharma et K.J. Lumb des Laboratoires de recherche Merck à West Point PA ; A. Caron, C. Lebeau-Jacob, L. Benton-Perdomo, M. Petcu, S. Wong, E. Daigneault, D. Claveau, J. Vaillancourt, K. Skorey, J. Tam, T.C. Meredith, S. Sillaots, Y. Ramtohul, E. Langlois et F. Landry de Merck Frosst Canada à Kirkland, QC, Canada ; P.M. Pereira, J.M. Monteiro et M.G. Pinho de l'Universidade Nova de Lisboa à Oeiras, Portugal ; A. Baryshnikova de l'Université de Toronto à Toronto, ON, Canada.


article source


Publié le 23-03-2012


Feed XML