Le sevrage tabbagique

Le tabac tue : 520 millions de consommateurs en mourront. D'après une projection de la World Bank les 520 millions deviendraient 340 millions si la moitié des fumeurs arrêtait d'ici 2020. Si on réduisait de 50% le nombre d'adolescents fumeurs on passerait de 520 ? 500 millions. La conclusion de cette étude est que le sevrage est plus performant que la prévention.

Quel est le degré de dépendance ?

On l'estime de plus en plus en fonction de la réponse ? la question simple : Quand fumez vous votre première cigarette ? La dépendance est élevée si la réponse est : dans la 1/2 heure qui suit le réveil.

Comment faire pour diminuer la dépendance ?

Une nouvelle forme de traitement substitutif est désormais commercialisée, le comprimé ? sucer. Il permettrait un meilleur taux de succès que les formes précédentes. Le dosage du comprimé ? sucer tient compte de la réponse ? la question ci dessus. Si la réponse est moins d'une demi heure la posologie recommandée est de 4 mg, autrement elle n'est que de 2mg.
La durée et le rythme de la prise du médicament sont :
semaine 1 ? 6 : 1 comprimé toutes les une ? deux heures ( minimum 9 comprimés )
semaine 7 ? 9 : 1 comprimé toutes les deux ? quatre heures
semaine 10 ? 12 : 1 comprimé toutes les quatre ? huit heures
Le nombre de comprimés ne doit jamais être supérieur ? 15

Résultats

Les résultats sont significativement plus élevés qu'avec d'autres formes médicamenteuses : près de 50% dans les 6 semaines, 15% ? un an.

Shiffman & al (Arch Intern Med 2002 ; 162 : 1267-76)
Selon un communiqué des laboratoires GSK

Un autre traitement est également disponible : le Zyban qui est un antidépresseur. Son usage, ne convenant pas ? tous les sujets ( contre indiqué chez les épileptiques ), pendant 7 semaines conduit ? un résultat ? un an chez un tiers des fumeurs. On lui reconnait des effets secondaires comme une hypertension et des convulsions. L'avis médical est dès lors impératif.



Publiť le 09-10-2003


Feed XML