Immunisation de l'infection ? cytomegalovirus pendant la grossesse

L'article des Drs Giovanni Nigro, M.D., Stuart P. Adler, M.D., et collaborateurs du goupe Congenital Cytomegalovirus, paru dans le New England Journal of Medicine du 29 Septembre, fait état d'une possibilité de prévention de l'atteinte des nouveaux nés par le cytomegalovirus.

Actuellement, il n'y a aucune mesure efficace pour traiter une infection primaire par le cytomegalovirus (CMV) pendant la grossesse.

Les auteurs ont, pour tester leur nouvelle méthode, enrôlé des femmes enceintes ayant une infection primaire ? CMV. Les 31 femmes du groupe de thérapie ont re?u au moins une injection intraveineuse de globulines spécifiques CMV hyperimmunes ? la dose de 200 unités/kg de poids maternel. Le groupe de prévention, comprenant 37 femmes ayant une infection primaire récente avant la 21 ème semaine de gestation, re?urent chaque mois des globulines hyperimmunes par voie intraveineuse ? raison de 100 unités/kg.

Dans le groupe de thérapie des 31 femmes ayant re?u des globulines hyperimmunes, seule une d'entre elles (3 %), donna naissance ? un nourrisson ayant la maladie CMV ( l'enfant était symptomatique ? la naissance et handicapé ? l'?ge de deux ans ), dans le groupe témoin n'ayant pas re?u cette thérapie 7 des 14 femmes (50 %) donnèrent naissance ? un nourrisson ayant la maladie CMV.

Dans le groupe de prévention, des 37 femmes ayant re?u des globulines hyperimmunes, 6 (16 %) donnèrent naissance ? un nourrisson ayant la maladie CMV, comparées aux 19 femmes du groupe de 47 femmes (40 %) n'ayant pas re?u de thérapie hyperimmunes globulines. La thérapie aux globulines hyperimmunes fut associée avec un baisse considérable du risque d'infection congénitale ? CMV.

Le traitement de femmes enceintes avec des globulines hyperimmunes CMV spécifiques est s?r, et les résultats de cette étude suggèrent que ce traitement peut être efficace dans le traitement et la prévention des infections congénitales ? CMV.


article source


Publiť le 04-10-2005


Feed XML