ASPIRINE : Prévention du cancer ( du sein, du colon, du poumon ...)

Une étude américaine "Women's Health Initiative" menée auprès de 162.000 Americaines vient de confirmer qu'une faible prise régulière d'aspirine permettrait de réduire de moitié le risque de développer un cancer du sein.

Le risque de cancer du sein s'est révélé réduit de 50% par la prise d'une dose normale d'aspirine a raison de trois fois par semaine (enquêtes menées auprès de 80.000 femmes agées de 50 ? 79 ans ) .
Sur base de ces constatations des études visant ? confirmer ou non ces resultats devront être entreprises.
BBC News 2

Journal Sentinel Online
Women's Health Initiatives

Dans le cas du cancer du colon cette même association entre la prise régulière d'anti-inflammatoires et en particulier d'aspirine et le risque de développer un cancer a été mise en évidence.
BBC News 1

Free Press


A noter : Sur 1.000 utilisateurs d'aspirine, d'?ge moyen et plus, 12 d'entre eux auront des saignements intestinaux éventuellement importants après 5 années d'emploi. Consultez votre médecin avant de vous embarquer dans une thérapie ? l'aspirine en prévention du cancer ou d'affection cardiaque.


Bénéfices aus si pour d'autres cancers (poumon, prostate...)

WomenOf.com : Aspirin and Cancer Prevention
femailhealthnews


N.B. : Il semble bien, au vu de toutes ces constatations, que ce médicament ou un équivalent moins agressif ou ayant moins d'effets secondaires, et ? des dosages ? déterminer, pourrait devenir un pan important de la prévention du cancer.




Publiť le 15-04-2003


Feed XML