La simvastatine est associée avec une réduction importante de la fréquence de la démence et de la maladie de Parkinson

Les statines ne sont pas équivalentes lorsque l'on considère leur potentiel contre des maladies comme la démence selon une étude publiée dans le journal médical Online BMC Medicine.

Les statines sont des médicaments destinés ? abaisser les taux de cholestérol chez les patients ayant eu des maladies cardio-vasculaires. Les nouveaux résultats suggèrent que la simvastatine est associée avec un taux plus faible d'incidence de la démence et de la maladie de Parkinson.

Une équipe internationale conduite par le Dr Benjamin Wolozin, MD, de l'école de médecine de l'université de Boston a utilisé la base de données des vétérans américains qui contient le diagnostic, les médicaments et des informations démographiques au sujet de 4,5 millions de personnes. Les chercheurs ont utilisé des modèles statistiques pour comparer les différentes statines et observer les résultats chez les 700.000 utilisateurs de la simvastatine (zocor) et des 50.000 utilisateurs de l'atorvastatine. Les chercheurs ont ciblé les patients ?gés de 65 ans ou plus n'ayant pas la maladie d'Alzheimer et ayant pris les statines pendant au moins sept mois.

Chez les patients ?gés de 65 ans et plus la simvastatine fut reliée avec une réduction significative du nombre de cas de démence et de maladie de Parkinson. Les chercheurs ont également fait la découverte surprenante que toutes les statines ne sont pas équivalentes lorsqu'il s'agit de démence ou de maladie de Parkinson. Une petite réduction des cas de démence fut remarquée chez les personnes ayant pris régulièrement de l'atorvastatine mais les résultats n'ont pas atteint un taux statistiquement significatif. La Lovastatine (non disponible en Belgique) ne fut pas associée avec un effet significatif sur la démence et ni l'atorvastatine ni la Lovastatine ne furent associés avec une réduction du nombre de cas de maladie de Parkinson.

Selon les auteurs l'importance de la réduction de l'incidence de la démence observée avec la simvastatine est impressionnante. Des études précédentes avaient tenté de savoir si le traitement aux statines était bénéfique pour les personnes souffrant de démence ou pour les personnes ? risque de démence mais les recherches avaient abouti ? des résultats conflictuels. L'étude actuelle montre une forte réduction de l'incidence de la démence et de la maladie de Parkinson avec la simvastatine et une modeste réduction de l'incidence de la démence et de la maladie de Parkinson avec l'atorvastatine.


article source


Publiť le 20-07-2007


Feed XML