Les anthocyanes ont un effet cardio protecteur

Les anthocyanes sont des molécules faisant partie de la famille des flavono?des. Ce sont des pigments qui colorent les plantes. En automne, les couleurs caractéristiques des feuilles des arbres sont dues aux anthocyanes et aux carotènes qui ne sont plus masqués par la chlorophylle.

L'étude du Dr Marie-Claire Toufektsian et collaborateurs, pratiquée ? l'université de Grenoble en collaboration avec les autres centres participant au projet FLORA, conduite chez les animaux, a étudié le lien entre la consommation d'anthocyanes et les maladies cardio-vasculaires. Les résultats, publiés dans le Journal of Nutrition, sont encourageants.

Les auteurs ont utilisé deux sortes de ma?s, l'un sans anthocyanes ( les anthocyanes sont une variété de flavono?des ), et l'autre riche en ce produit. Les deux types alimentaires ont été fournis ? deux groupes de rongeurs pendant un ou deux mois. Les chercheurs ont ensuite étudié l'apparition et l'évolution d'un infarctus du myocarde induit expérimentalement dans les deux groupes.

Les rats nourris avec des anthocyanes ont été rendus plus résistants ? l'infarctus du myocarde, la taille de l'infarctus fut significativement réduite, d'environ 30 pour cent, chez les rats nourris avec le régime alimentaire riche en anthocyanes.

Selon le Dr Maria Benedetta Donati, coordinateur scientifique des laboratoires de recherche de Campobasso, les rats nourris avec un régime alimentaire riche en anthocyanes ont re?u environ 13 fois plus d'anthocyanes que la plupart des personnes qui suivent un régime alimentaire de type occidental o? la consommation quotidienne des flavono?des est relativement faible et o? la moyenne de la consommation est estimée ? seulement 12 mg par jour.

Les auteurs ont ensuite étudié l'alimentation méditerranéenne en soulignant la différence essentielle qui existe entre le régime alimentaire méditerranéen et ce qu'on appelle la nourriture de l'Ouest qui est riche en graisses et pauvre en fibres. Les anthocyanes contenus dans la nourriture méditerranéenne traditionnelle sont beaucoup plus élevés que dans la nourriture ouest européenne, ce qui pourrait expliquer selon le Dr Michel de Lorgeril, cardiologue, chef du groupe de Grenoble, pourquoi le régime méditerranéen est cardio protecteur.

Cependant selon les auteurs le mécanisme de protection n'est toujours pas bien déterminé et il pourrait y avoir des différences entre humains et rats par exemple en termes d'absorption des flavono?des et de métabolisme. Des volontaires humains participent actuellement ? d'autres tests ? l'université de Campobasso. Dans cette étude le processus d'absorption et de métabolisation des anthocyanes est étudié. Les anthocyanes dans cette étude proviennent des jus d'orange sanguine, une des sources les plus généreuses de flavono?des.


article source


Publiť le 25-03-2008


Feed XML