La pilule abortive pourrait combattre certains cancers du sein



La mifepristone, RU 486, est un produit utilisé pour interrompre des grossesses jeunes et en plus petites doses ce produit peut également être utilisé comme pilule contraceptive d'urgence. Il pourrait être utilisé pour combattre certains cancers du sein et de l'ovaire, le composé fonctionne en bloquant la progestérone qui participe ? la croissance de certains cancers.

Les études scientifiques sur les souris suggèrent que le produit chimique pourrait être le plus efficace chez les femmes ayant une prédisposition génétique (BRCA1) ? développer un cancer du sein ou de l'ovaire.

Le professeur Eva Lee, de l'université Irvine en Californie, et ses collègues ont étudié ce produit chez des souris génétiquement modifiées pour manquer du gène BRCA1.

La glande mammaire de ces souris a accumulé un grand nombre de récepteurs ? la progestérone. Lorsque la progestérone s'est attachée ? ces récepteurs il est apparu qu'elle encourageait la croissance anormale des cellules. A huit mois toutes les souris avaient développé des tumeurs. Les souris préparées de manière identique mais traitées avec la mifepristone n'ont pas de développé de tumeur même après un an. les scientifiques cependant ne croient pas que la mifepristone pourrait être le meilleur traitement ? donner aux femmes pour prévenir le cancer étant donné l'action de ce médicament sur d'autres récepteurs, ce qui pourrait produire des effets secondaires non désirés. Cette recherche, selon des commentateurs, est intéressante et pourrait un jour aider ? prévenir le cancer du sein. Il est ? noter que seule une minorité des cancers du sein sont liés ? une mutation BRCA1.


article source


Publiť le 04-12-2006


Feed XML