Test de détection sanguin de l'autisme

Le Dr David Amaral et les chercheurs de l'UC Davis MIND Institute en Californie ont identifié des protéines et des cellules dans le sang, ce qui pourrait ?tre utilisé pour diagnostiquer cette maladie chez les nouveau-nés.

Selon l'auteur ce test pourrait représenter une réelle avancée en permettant aux autistes de recevoir une thérapeutique plus précocement. Avoir un tel test sensible pour l'autisme qui pourrait se pratiquer par une simple prise de sang pourrait avoir d'énormes implications pour le diagnostic, le traitement et la compréhension des causes sous-jacentes ? l'autisme. Ne pas ?tre capable de détecter l'autisme avant qu'un enfant ait trois ans élimine une fen?tre thérapeutique importante durant les premières années de la vie quand le cerveau est en plein développement.

L'étude s'est faite sur 105 enfants dont 70 souffraient d'autisme. Les chercheurs ont trouvé que ces enfants autistiques avaient un certain nombre de protéines et de petite molécules particulières dans le sang. Ils sont ? l'heure actuelle occupés ? poursuivre l'évaluation complète de leur découverte, ce qui pourra prendre des mois, pour confirmation des données initiales. Ensuite ils souhaitent voir si ces tests peuvent ?tre utilisés chez les nouveau-nés, ce qui conduit ? de nouveaux délais d'attente assez long.


Néanmoins ceci confirme que certaines conditions sont associées avec l'autisme et que celui-ci a une base organique qui pourra ?tre détectée précocément et ainsi répondre plus t?t ? une intervention médicamenteuse.


Rechercher un article


Publiť le 10-05-2005


Feed XML