L'aspirine peut protéger contre la récidive du cancer de c?lon et réduire le risque de décès

Selon le rapport présenté au congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology, les patients traités pour le cancer du colon et qui ont pris de l'aspirine régulièrement ont eu de meilleures suites post chirurgicale, et ont eu un taux de décès et de récidives diminué de moitié par rapport aux non utilisateurs.

Des études précédentes avaient montré que l'emploi d'aspirine procurait un bénéfice préventif en abaissant le risque de développement du cancer du c?lon et des polypes intestinaux. La nouvelle étude est la plus importante qui démontre que l'aspirine a un potentiel bénéfique thérapeutique chez les personnes chez qui le diagnostic de cancer du c?lon avait été établi.

Le Dr Charles Fuchs, MD, MPH, du Dana-Farber Institut du cancer de Boston, est l'auteur principal de ce rapport établi par les chercheurs du Cancer and Leukemia Group B, un groupe national de recherche clinique. Les données ont été présentées le 17 Mai 2005.

Selon les auteurs, ces données intriguent parce qu'elles montrent que l'emploi d'aspirine réduit notablement le risque de récidive chez des patients porteurs d'un cancer avancé du c?lon. Plus de recherches sont requises cependant avant toute recommandation de traitement par la prise régulière d'aspirine.

Les résultats ont été acquis d'une étude de 846 patients inscrits dans un essai randomisé de deux types de chimiothérapie post chirurgie du cancer du c?lon. Tous étaient au stade III de la maladie qui avait atteint les ganglions mais n'avait pas métastasié. Les chercheurs ont investigué les patients concernant leur mode de vie et l'emploi des médicaments ? mi-parcours de la chimiothérapie, et six mois après la fin de la thérapie.

L'emploi régulier d'aspirine fut rapporté par 75 patients (8.9 %) ? la dose de 81 mg (aspirine junior ) ? 325 mg par jour. Un total de 41 patients (4.7 %) ont rapporté avoir utilisé des inhibiteurs COX - 2 comme le Celebrex ou le Vioxx.

Les chercheurs ont trouvé, après un suivi moyen de 2.7 années après la deuxième entrevue, que les utilisateurs réguliers d'aspirine avaient un risque de 55% inférieur de récidive du cancer du c?lon et 48% de diminution de risque de décès en comparaison des non utilisateurs. Le bénéfice de l'aspirine fut indépendant de la dose et dura tant que le patient prenait le médicament. Ceux qui prenaient le Celebrex ou le Vioxx avait une réduction de risque de récidive de 53%.

Le Dr Fuchs, professeur associé de médecine ? l'Ecole Médicale d'Harvard, planifie de conduire plus de recherches pour confirmer ces résultats et pour déterminer le mécanisme par lequel le traitement ? l'aspirine produit son effet. Présentement une étude actuelle doit examiner l'effet de l'addition de COX - 2 ? la chimiothérapie chez des patients ayant un cancer avancé du c?lon.



Rechercher un article


Publiť le 16-05-2005


Feed XML