Intér?t des injections de collagène pour traiter l'incontinence urinaire de stress féminine

Selon le docteur Corcos J, et collaborateurs du département d'urologie de l'université McGill Montréal Quebec, Canada les injections de collagène pour traiter l'incontinence urinaire de stress ont eu un taux de succès de 19 % inférieur ? celui de la chirurgie. Mais cela doit ?tre tempéré car les changements en qualité de vie et en satisfaction furent similaires dans les deux groupes étudiés et aussi parce que le nombre et la sévérité des complications furent beaucoup plus grands après chirurgie qu'après injections de collagène.

L'étude a compris 133 femmes ayant de l'incontinence urinaire de stress, 66 d'entre elles furent traitées par des injections de collagène et 67 chirurgicalement. Les femmes qui furent traitées par des injections de collagène ont re?u jusqu'? 3 injections avant qui fut considéré que la technique avait échoué.

Le taux de résultat fut de 53,1% après injections de collagène et de 72,2 % après chirurgie. Les complications furent moins fréquentes et moins sévères après injections de collagène : il y eut 36 événements chez 23 sujets versus 84 événements chez 34 sujets.

Les résultats de cette étude, selon les auteurs, indiquent que les injections de collagène peuvent ?tre une alternative valable ? la chirurgie pour le traitement de l'incontinence urinaire de stress


Rechercher un article


Publiť le 23-05-2005


Feed XML